Auguste

1038 mots 5 pages
Né en 63 avant J.-C., il n'appartenait pas à la noblesse. Octave (il ne prendra le nom d'Auguste que plus tard) est d'apparence fragile, de tempérament frileux, peu doué pour l'éloquence. Mais il est remarquablement intelligent, au point que César, l'oncle de sa mère, s'intéresse à sa ­carrière, puis l'adopte. Dans cette adoption, Suétone verra l'expression de la volonté divine. A la mort de ­­César (aux ides de mars, en 44 avant J.-C.),
Octave fait valoir ses droits sur l'héritage et s'oppose à Marc-Antoine. Il rencontre un soutien inespéré chez Cicéron, qui prend son parti dans un discours resté célèbre, les Philippiques. ­La ­bataille d'Actium, devant les côtes grecques, va sceller la victoire définitive d'Octave sur ­Antoine. Maître absolu, il rentre à Rome, ­décidé à instaurer la paix en même temps qu'un nouveau régime: «A la suite de cela, ­écrira-t-il dans son testament, le Sénat m'a jugé digne de recevoir le titre d'Auguste.» Jusqu'alors, ce titre était réservé aux dieux. Il fait d'Octave Auguste le premier empereur romain de l'histoire.
Réforme de l’armée
Auguste réforme l’armée, qui devient définitivement une armée de métier, poursuivant ainsi la réorganisation de Marius. La charte militaire (conditio militiae) lui donne son statut légal : service de 12 ans pour les prétoriens, de 16 ans pour les légionnaires (porté plus tard à 16 et 20 ans), solde, libéralités variées, dotation en argent ou en terre le jour de la libération, accompagnée de privilèges juridiques comme la collation de la cité romaine. Les effectifs sont fixés à 28 légions (25 après la bataille de Teutobourg et le désastre deVarus en 9) fortes de 5 500 fantassins et de 120 cavaliers, de corps auxiliaires de 500 ou 1 000 hommes (cavalerie, ailes, infanterie, cohortes), de la garnison de Rome et de l’Italie, formée des neuf cohortes prétoriennes (9 000 hommes au total), des trois cohortes urbaines (3 000 hommes), des sept cohortes des vigiles (police nocturne, incendies) et de la garde

en relation

  • Auguste
    8390 mots | 34 pages
  • Auguste
    761 mots | 4 pages
  • Auguste
    445 mots | 2 pages
  • Auguste
    982 mots | 4 pages
  • Auguste
    508 mots | 3 pages
  • Auguste
    1230 mots | 5 pages
  • auguste
    343 mots | 2 pages
  • Auguste
    1543 mots | 7 pages
  • Auguste
    731 mots | 3 pages
  • Auguste
    1279 mots | 6 pages