Austénitisation

Pages: 8 (1957 mots) Publié le: 1 mai 2012
M1
L’AUSTÉNITISATION, LA TREMPE ET LE REVENU DES ACIERS NON ALLIÉS





















INTRODUCTION

Lors de cette séance de travaux pratiques, nous allons chercher à mettre en évidence l’influence de l’austénitisation, de la trempe et du revenu après trempe sur la structure et les propriétés d’un acier non allié. L’acier étudié durant ce TP est le C35. Nousdisposons pour cette étude de plusieurs éprouvettes qui vont subir chacune un des traitements thermiques suivants :

- Recuit complet (éprouvette n°7)
- Recuit de normalisation (éprouvette n°1)
- Trempe à l’eau (éprouvette n°2)
- Trempe à l’eau suivie d’un revenu à 400°C (éprouvette n°3)
- Trempe à l’eau suivie d’un revenu à 600°C (éprouvette n°4)
- Trempe àl’huile (éprouvette n°5)
- Trempe à l’huile suivie d’un revenu à 600°C (éprouvette n°6)
- Brute de livraison (éprouvette n°8)


Effectuer un traitement thermique sur une pièce consiste à faire subir à celle-ci une variation de la température en fonction du temps. Le procédé de traitement thermique se compose de la manière suivante :Figure 1 : schéma du procédé de traitement thermique

Une fois le traitement thermique réalisé, chaque éprouvette subira une série d’essais afin d’en déterminer sa résilience, sa résistance à la traction ou sa dureté, et certains échantillons seront examinés au microscope afin d’observer les conséquences des différents traitements thermiques sur la microstructure.



I- Recuit complet(éprouvette n°7) et recuit de normalisation (éprouvette n°1)

a) Traitement thermique des éprouvettes


L’acier étudié, en l’occurrence hypoeutectoïde est chauffé à une température AC3 + (30 à 50°C), AC3 correspondant à la température limite d’austénitisation. Pour l’acier C35, d’après le diagramme Fe-C ci-dessous, la température d’austénitisation est de 805°C (voir diagrammeci-dessous). Nous effectuons donc durant cette séance un recuit à une température de 850°C durant 30 minutes.

Recuit complet :

Une fois le cycle de chauffe terminé, le four est éteint et l’éprouvette refroidit lentement à l’intérieur du four, c’est ce que l’on appelle le recuit complet. « Lors du recuit au dessus de AC3, on transforme l'acier totalement en austénite. Cela permet ladiffusion des éléments de manière homogène, et l'on reforme totalement la structure stable ferrite+perlite lors du refroidissement lent ». (source wikipedia)

Recuit de normalisation :

Une fois le cycle de chauffe terminé, l’éprouvette est sortie du four et le refroidissement s’effectue à l’air libre. « Comme le recuit complet, ce traitement conduit à des structures ferrite-perlite » (sourceprécis de métallurgie page 69).
[pic]
Figure 2 : Diagramme Fe-C


b) Essais sur les éprouvettes après traitement thermique


Une fois le recuit terminé, nous avons réalisé plusieurs essais sur les éprouvettes :
- Un essai de dureté
- Un essai de résilience
- Un essai de traction
- Un examen microscopique




c) Résultats et analyses


Recuitcomplet :

|Essai de traction |Résilience (J) |HV |
|Rp0.1 (MPa) |Rp0.2 (MPa) |R apparent |Rm (MPa) |A% |Z% | | |
| | |(MPa) | | | || |
|357 |354 |301 |594 |28 |49,8 |40,2 |160 |
| | | | | | | |(Valeur |
| | | | | |...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !