Autant-en-emporte-le-vent

Pages: 8 (1910 mots) Publié le: 25 février 2011
Autant en emporte le vent

Bigger than life

Autant en emporte le vent
- Gros Plans -

Copyright © critikat.com, le site de critique de film

Page 1/4

Autant en emporte le vent

Êtes-vous plutôt "Taratata" ou "Fiddle-dee-dee" ? Plutôt Ashley Wilkes ou Rhett Butler ? Tara ou Les Douze Chênes ? Si ces termes vous parlent, c'est que vous aussi avez succombé au récit de l'amourtumultueux et inachevé entre l'ensorcelante (mais pimbêche) Scarlett O'Hara et le fascinant (mais cynique) Rhett Butler, sur fond de guerre fratricide entre Yankees et Confédérés. Vous aussi avez paniqué lors de l'incendie d'Atlanta et pleuré avec l'héroïne, abandonnée par son mari au seuil de son amour naissant, mais tardif ; vous aussi avez ironisé sur la gentillesse niaise de Mélanie et regrettél'orgueil démesuré de Scarlett. Des millions de spectateurs, toutes époques et générations confondues, ont expérimenté ces sentiments. Car Autant en emporte le vent, soixante-dix-huit ans après sa sortie, est devenu plus qu'un film : une légende. Mais, au fait, comment crée-t-on une légende ?

Règle numéro un : faire parler du film bien avant qu'il ne soit sorti en salles. Avec Autant en emportele vent, le jeune producteur David O'Selznick était passé maître en la matière : annoncé en 1936, alors que le volumineux roman de Margaret Mitchell (plus de 1000 pages et trois volumes chez Denoël) était devenu un best-seller à l'échelle du pays, le tournage du film ne devait commencer qu'en 1939. Trois scénaristes se cassèrent les dents pendant trois longues années sur l'adaptation alors queSelznick faisait réécrire les pages des uns par les autres (Sidney Howard, plus productif, fut le seul crédité au générique). Le casting fit l'objet des rumeurs les plus folles et des négociations les plus ardues : le King Clark Gable ayant été désigné à l'unanimité par le grand public américain pour interpréter le séduisant et viril Rhett Butler, Selznick obtint de son beau-père Louis B. Mayerqu'il lui cède l'acteur, alors en contrat avec la MGM. Quant à Olivia De Havilland, qui rêvait d'incarner la douce et fragile Melanie Hamilton, elle manqua bien de se fâcher avec Jack Warner, qui refusait, comme bien d'autres avant lui, qu'une de ses plus grandes stars s'encanaille avec un autre producteur.

Mais les spéculations allèrent surtout bon train sur le personnage de Scarlett O'Hara, lajolie révoltée détestant les conventions et n'en faisant qu'à sa tête au mépris de la bonne société sclérosée du Vieux Sud. Des milliers de jeunes femmes venues de toutes les régions américaines auditionnèrent pour le rôle. Toutes les jeunes actrices correspondant plus ou moins au profil recherché prirent d'assaut le bureau de Selznick : Katharine Hepburn, Jean Arthur, Norma Shearer, BarbaraStanwyck, Carole Lombard, Joan Crawford, Claudette Colbert et Bette Davis (qui se vengea de ne pas être sélectionnée en jouant dans un film similaire, L'Insoumise). La dernière en lice, Paulette Goddard, manqua de près la consécration ultime, du fait de sa liaison, mal vue par la société de l'époque, avec Charles Chaplin. En 1939, alors que les premières scènes de Autant en emporte le vent étaient entournage, Selznick n'avait toujours pas sa Scarlett. Mais son frère Myron lui présenta alors l'actrice anglaise Vivien Leigh, qui, selon la légende, fit une apparition enchanteresse devant le producteur, le visage éclairé par les flammes de l'incendie d'Atlanta. La présence de la jeune femme sur le plateau n'était évidemment pas dûe au hasard : Vivien répétait déjà depuis quelques semaines lapartition de Scarlett. Elle eut le bon sens de ne pas clamer sa liaison avec l'acteur britannique Laurence Olivier, chacun d'entre eux étant déjà marié de son côté, et emporta le rôle le plus convoité de l'histoire du cinéma.

Comme pour tout film légendaire, le tournage d'Autant en emporte le vent fut chaotique : Cukor fut spectaculairement licencié par Selznick, au grand dam des deux actrices...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Expose autant emporte le vent
  • Rhett butler, autant en emporte le vent
  • Autant pour moi
  • Le vent
  • Ventes
  • Au vent
  • Vent
  • Le vent.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !