Auteurs des lumières001

1555 mots 7 pages
I Montaigne, les essais ,II,30 « d’un enfant monstrueux »
Michel de Montaigne né le 28 février 1533 et mort le 13 septembre 1592 à Saint-Michel-de-Montaigne (Dordogne), est un écrivain, philosophe, moraliste et homme politique français de la Renaissance, auteur d’un livre qui a influencé toute la culture occidentale : les Essais.
Les Essais traitent de tous les sujets possibles, sans ordre apparent : médecine, livres, affaires domestiques, chevaux, maladien 1 entre autres, auxquels Montaigne mêle des réflexions sur sa propre vie et sur l'homme.
Comment cette reflexion sur les monstres permet elle à Montaigne de défendre un idéal humaniste ?
I Reflexion sur une observation personelle 1. Description d’une deformité 2. Le sérieux du témoignage 3. Rejet de la monstruosité de l’enfant
II Une Reflexion humaniste 1. Vision opportuniste de dieu et de la création 2. Un homme dans l’erreur 3. Un conseil de sagesse
Selon montaigne les monstres sont des individus qui nous frappent d’étonnement par leur étrangeté. Ils sont en fait, inconnus de l’homme. L’extrait est divisé en 2 parties, une où l’auteur va raconter une anecdote. (l1 à 10) et une deuxième (l11 à 24) où il va expliquer sa théorie sur les monstres. Il veut ainsi prouver que les monstres ne sont pas perçus comme tels parce que Dieu l’a voulu ainsi mais simplement parce que les hommes n’ont pas l’habitude de les voir. « les êtres que nous appelons monstres ne le sont pas pour dieu » Il perçoit Dieu comme un créateur suprème, Tout ce qui a été crée par lui a donc été voulu ainsi. « De sa parfaite sagesse, il ne vient rien que de bon et d’ordinaire » L17, il cite Cicéron, pour nous inciter à voir les monstres comme des créatures inhabituelles.
II Pascal, Pensées, fr. 230 « Disproportion de l’homme »
Blaise Pascal, né le 19 juin 1623 à Clairmont (aujourd'hui Clermont-Ferrand) en Auvergne et mort à 39 ans le 19 août 1662 à Paris, est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe,

en relation