Autobiographie

1199 mots 5 pages
L'autobiographie
L'autobiographie est le récit qu'une personne fait de sa propre vie. L'auteur, le narrateur et le personnage ne font qu'un dans ce genre de récit.
Quelles sont précisément les différentes formes prises par l'autobiographie ?
Quels en sont les enjeux, les buts, les difficultés ?
Quels rapports ces récits entretiennent-ils exactement avec la réalité?
1. Quelles sont les différentes formes de l'écriture autobiographique ?
À l'instar de Montaigne, qui, dès le XVIe siècle, annonce à propos des Essais : « je suis moi-même la matière de mon livre », le siècle des Lumières puis le mouvement romantique font du « moi » et de l'individu une thématique littéraire privilégiée. Cette évolution des mentalités aboutit à la naissance de l'autobiographie. Étymologiquement, le terme signifie « écrire soi-même sa vie » (autos : soi-même, bios : la vie, graphein : écrire). Philippe Lejeune définit ainsi ce genre littéraire : c'est le « récit rétrospectif en prose qu'une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu'elle met l'accent sur sa vie individuelle, en particulier sur l'histoire de sa personnalité ». Il y a donc, du fait de l'écart temporel, un écart entre le « je » du passé (« je » narré) et le « je » du présent (« je » narrant). Suivant le modèle initié par Rousseau dans ses Confessions, l'auteur annonce en général clairement qu'il fait le récit de sa vie et entreprend de mettre son cœur à nu, de cerner pour le lecteur sa personnalité.
On peut distinguer plusieurs genres littéraires proches de l'autobiographie : les mémoires ; l'auteur se fait le témoin et le juge des événements historiques de son temps (auxquels il a souvent été mêlé de près) ; c'est le cas, par exemple, de Chateaubriand dans les Mémoires d'Outre-tombe (1809) ; le journal intime : à la différence de l'autobiographie, il est écrit au jour le jour, de façon parfois fragmentaire, et n'a pas forcément vocation à être publié. Le récit de la vie quotidienne du diariste peut

en relation

  • Autobiographie
    720 mots | 3 pages
  • L autobiographie
    565 mots | 3 pages
  • Autobiographie
    327 mots | 2 pages
  • Dissert
    583 mots | 3 pages
  • ENFANCE nathalie sarraute
    1833 mots | 8 pages
  • Autobiographie
    1127 mots | 5 pages
  • autobiographie
    974 mots | 4 pages
  • Autobiographie
    293 mots | 2 pages
  • Autobiographie
    273 mots | 2 pages
  • Autobiographie
    577 mots | 3 pages