autodérision

276 mots 2 pages
D’un côté, des acteurs comiques qui font leur « coming out psychique » : Guillaume Gallienne déclarant que la psychanalyse lui « a sauvé la vie », ou Ben Stiller et Jim Carrey révélant que leur bipolarité a été le sel de leur art. De l’autre, des psychothérapies qui se veulent moins austères. Et l’on constate que l’humour trouve désormais une place essentielle dans de nombreuses méthodes. Rien d’étonnant : être capable de rire de soi prouve que l’on a su prendre de la distance et évoluer du pire vers le « pas si grave que ça ». Comme Groucho Marx, qui, tout burlesque qu’il était, a pondu l’une des meilleures formules pour exprimer une basse estime de soi : « Je ne supporterais pas d’entrer dans un club qui m’accepterait comme membre ! » En une pirouette, il était parvenu à rendre acceptable son mal-être.
L’autodérision serait-elle une clé en psychothérapie ? « Attention, il ne s’agit pas du comique moqueur, voire vengeur, que l’on entend beaucoup dans les médias français, avertit Jean-Christophe Seznec, psychiatre et co-auteur de Pratiquer l'ACT par le clown (Dunod, 2014), qui utilise parfois des techniques de clown auprès de ses patients. Là où le cynisme n’amène que jugement et manque d’engagement dans la vie, le jeu et l’humour sur soi revitalisent et permettent de prendre de la hauteur pour faire des choix. » Pour être autoguérisseuse, l’autodérision n’en est pas pour autant ce « rire protection » que certains utilisent pour « faire se gondoler la galerie », prête alors à tout leur pardonner simplement parce qu’ils sont « tellement drôles »… Elle n’est pas non plus autohumiliation. Non, pour être thérapeutique, cet humour-là emprunte des chemins plus escarpés : ceux de l’authenticité et de la

en relation

  • n 2 LE PARESSEUX
    1001 mots | 5 pages
  • Le crapaud de tristan corbière
    1008 mots | 5 pages
  • Madame bovary "le reve de emma"
    341 mots | 2 pages
  • Ma Bohème - Rimbaud
    515 mots | 3 pages
  • Commentaire madame bovary
    669 mots | 3 pages
  • Le paresseux
    474 mots | 2 pages
  • "les regrets" Du Bellay analyse du poème
    658 mots | 3 pages
  • Tristan corbière- le crapeau
    1154 mots | 5 pages
  • L'autodérision, moyen de défense ?
    512 mots | 3 pages
  • fiche de lecture grand corps malade
    772 mots | 4 pages