Autre

19573 mots 79 pages
VENISE

9e SiècleIl faut se souvenir que c'est à la suite des invasions barbares du 5e et 6e siècles que la lagune vénitienne sert de refuge à des pêcheurs et à des sauniers de la côte. Ils sont suivis peu à peu, durant trois siècles, par le repli des habitants de différentes cités (Trévise, Aquilée, Uderzo) alors soumises à la domination byzantine de Constantinople.A la suite de luttes de différentes factions, c'est finalement à Rivoalto (futur Rialto) que s'opèrera le transfert du gouvernement du Doge Angelo Partecipacio en 811.La naissance de Venise, sous la protection et l'Alliance de Byzance est alors effective.L'arrivée des reliques de l'Evangeliste Saint Marc en 827 renforce l'Etat vénitien naissant, en dépit de sa dépendance à l'empire byzantin.
Il devient un centre économique avec Torcello qui est le port d'arrivée des produits de Byzance : soie, étoffes, fourrures,parfums, épices, métaux précieux.
Ces produits sont alors réexpédiés par les marchands vers l'Italie du Nord, la France et l'Allemagne.
L'activité maritime des grosses barques remontant aussi le fleuve Pô augmente rapidement et s'étend de plus en plus loin. Les négociants vénitiens ajoutent à ce commerce le sel de la lagune qu'ils échangent contre du bois d'oeuvre de Dalmatieet des céréales de Macédoine.La ville devient de plus en plus indépendante à l'égard de Byzance et par rapport à l'enconbrant Empire Carolingien deCharlemagne.La puissance du jeune empire vénitien va se traduire par la construction du Palais Ducal et de la chapelle ducale au milieu du 9e siècle dans un périmètre où subsistent encore des marécages et de l'eau saumâtre.Les quelques vestiges restants du palais prouvent la marque d'un art roman tardif combiné avec le style byzantin et lestyle lombard (l’Italie continentale du nord, près des Alpes).Les motifs décoratifs de ces vestiges sont constitués d'animaux symboliques, les corniches sont ornées de feuilles d'acanthe. La brique est le matériau utilisé.La Chapelle

en relation

  • Je est un autre
    1045 mots | 5 pages
  • Autre
    1104 mots | 5 pages
  • Je est un autre
    474 mots | 2 pages
  • Autre
    1013 mots | 5 pages
  • Autre
    1452 mots | 6 pages
  • Autre
    270 mots | 2 pages
  • Je est un autre.
    3177 mots | 13 pages
  • Je est-il un autre
    1202 mots | 5 pages
  • Je est un autre
    364 mots | 2 pages
  • Autre
    564 mots | 3 pages