« Avec la multiplications des attentas, des enlèvements, sans compter les catastrophes naturelles, il devient insensé de voyager »

542 mots 3 pages
Dissertation de Français

« Avec la multiplications des attentas, des enlèvements, sans compter les catastrophes naturelles, il devient insensé de voyager »

Plan:Dialogique

Reformulation:Il ne faut pas voyager, c'est trop dangeureux

Antithèse:Le voyage est sûr

Il est clair que le développement de l'information et des moyens de communications dans les sociétés modernes n'a fait qu'accroître notre prise de conscience des dangers qui nous entourent, sous toutes leurs formes. D'après la citations d'un journaliste qui affirme : « Avec la multiplications des attentats, des enlèvements, sans compter sur les catastrophes naturelles, il devient insensé de voyager. » , nous allons voir si il faut néanmoins trouver absurde de vouloir voyager ? Ce qui est insensé peut être définit comme ce qui s'oppose au « bon sens ». Y a-t-il des limites à être prudent et la prudence est-elle toujours synonyme de bons sens ? Premièrement, il est clair qu'il ne faut pas voyager dans des zones à risques, propice aux attentats et aux catastrophes naturelles. Deuxièmement, néanmoins, nous ne pouvons pas s'interdire de voyager de manière prudente et même voyager tout court.

Tout d'abord, il est évident qu'il y a des zones à grand risques, qu'il faut éviter. Car elles sont beaucoup exposés aux catastrophes naturelles ou tout autres dangers. En effet, nous pouvons voir que certaines régions, telle que l'Asie orientale est fortement touchées par des tremblements de terre, ouragans, tsunamis ou même par des éruptions volcaniques. Ce fut le cas du Japon en 2011, où le typhon « Talas » a fait plus de 17 morts, 43 disparus et près de 98 blessés. Ce typhon fut le plus meurtrier depuis 2004. Il existe de nombreuses zones d'aléas sur la planètes. C'est dans les zones les plus peuplées que ces aléas représentent le plus de risques. Autrement, lors de ces derniers mois de 2011, la Thaïlande fit touchée par des inondations jamais vu jusqu'à lors dans ce pays. Elles firent jusqu'à présent

en relation