Avortement

3149 mots 13 pages
Les chiffres
170 000 IVG pratiquées par an en France alors que l'on enregistre 720 000 naissances, soit un rapport de ¼.

La loi
- Du 17 janvier 1975, confirmée par la loi du 31 décembre 1979 relative à l'IVG dès son premier article énonce á le respect de tout être humain dès le commencement de la vie ».
- Cependant l'article L-162-1 du C.S.P. indique que si une femme enceinte est en situation de détresse, alors elle peut demander à un médecin l'interruption de sa grossesse, cette interruption ne pouvant être pratiquée qu'avant la dixième semaine de grossesse. Un délai supplémentaire de 2 semaines a été voté par l'Assemblée Nationale en décembre 2000.
- Cette pratique est alors réglementée : consultations, délai de réflexion, information, consentement, lieu.

Les questions éthiques
- Ce n'est pas une loi morale mais une loi de Santé Publique, « sanitaire » et le combat contre ou pour n'a sans doute aucune raison d'exister.
- Problème de définition : situation de détresse.
- Signification du « droit à l'IVG ».
- Et finalement pourquoi y a-t-il toujours autant d'IVG alors que la contraception est fiable et largement diffusée ?
- Ce délai supplémentaire de 2 semaines risque d'entraîner des IVG abusives devant la découverte échographique de malformation et/ou de sexe non désiré.

PRATIQUE
Comment cela se passe t-il ?
- Tous les jours
- Les cas particuliers :
- le cas des mineures
- le terme dépassé :
- IMG psy (post inceste, viol, débilité)
- prémédité pour garder une grossesse malgré tout
- pour modifications de la vie affective
- les réductions embryonnaires, avortement sélectif échoguidé pour grossesses multiples.
Pourquoi ?
Ce n'est pas une loi morale c'est une loi sanitaire et la médicalisation de l'avortement était une nécessité sanitaire.
Activité médicale double en préservant des complications et en étant en charge de l'éducation sanitaire (contraception, planning, MST).

En fait
La législation de l'IVG depuis 20 ans suscite

en relation

  • Avortement
    1857 mots | 8 pages
  • Avortement
    3180 mots | 13 pages
  • Avortement
    734 mots | 3 pages
  • Avortement
    2470 mots | 10 pages
  • Avortement
    2712 mots | 11 pages
  • Avortement
    2135 mots | 9 pages
  • L avortement
    2310 mots | 10 pages
  • avortement
    3155 mots | 13 pages
  • Avortement
    592 mots | 3 pages
  • Avortement
    1165 mots | 5 pages