Bérénice de racine

2537 mots 11 pages
PLAN

1) biographie de racine
2) résumé
3) analyse des grandes lignes :
1. une réflexion sur le pouvoir
2. étude de l’amour
3. un parallèle historique qui rend Bérénice mythique 4) conclusion
5) lecture de quelques passages

I] BIOGRAPHIE DE RACINE :

Biographie de Jean Racine
Jean Racine est né dans une famille de la moyenne bourgeoisie. Orphelin dès son plus jeune âge, celui-ci est recueilli par ses grands-parents puis par sa tante, religieuse à Port-Royal. Il fait ses études aux Petites Écoles, les poursuit au Collège de Beauvais à Paris et les termine aux Granges à Port-Royal-des-Champs. Ces trois années d'études, essentielles pour sa formation intellectuelle, philosophique et stylistique, font de Racine l'un des rares grands écrivains du XVIIe siècle à pouvoir lire dans le texte original les auteurs tragiques grecs. En 1658, Racine va étudier la philosophie à Paris et entre au service du duc de Luynes, janséniste austère, ce qui ne l'empêche pas de fréquenter une société de mondains et de lettrés. La gloire littéraire le sollicite, il écrit une ode : la Nymphe de la Seine en 1660, ainsi que deux pièces, une tragédie : Amasie, aujourd'hui perdue, et Les Amours d'Ovide, toutes deux refusées par les comédiens du Marais.

Envoyé par sa famille chez son oncle chanoine à Uzès, il ne tarde pas à abandonner la théologie pour revenir à la littérature. De retour à Paris dès 1662, il compose une ode sur la Convalescence du Roi, puis la Renommée aux Muses, œuvres qui attirent sur lui l'attention et lui valent une pension royale. Il porte sa tragédie Théagène et Chariclée à Molière, qui la refuse, mais encourage le jeune auteur et crée sa première tragédie représentée, la Thébaïde, en 1664, puis en 1665, Alexandre le Grand. Mais Racine porte en secret sa seconde pièce à la troupe de l'Hôtel de Bourgogne qu'il juge supérieure à celle de Molière dans le grand genre. Ce procédé provoque sa brouille avec Molière, tandis qu'il rompt aussi ses attaches

en relation

  • racine berenice
    602 mots | 3 pages
  • Bérénice racine
    282 mots | 2 pages
  • Bérénice - racine
    1420 mots | 6 pages
  • Bérénice, racine
    1120 mots | 5 pages
  • Bérénice de racine
    927 mots | 4 pages
  • Bérénice de racine
    39851 mots | 160 pages
  • Bérénice de racine
    450 mots | 2 pages
  • Bérénice, Racine
    438 mots | 2 pages
  • Berenice de racine
    683 mots | 3 pages
  • Berenice de racine
    1385 mots | 6 pages