Bérénice

Pages: 11 (2683 mots) Publié le: 29 novembre 2009
Le XVIIè siècle est imprégné par le règne de Louis XIV et le retour après les excès du baroque à une rigueur et une sobriété classique. Dramaturge français du 17ème siècle, Racine (1639-1699) est l’auteur de nombreuses tragédies qui ont eu l’heurt de plaire au roi et à sa cour. Jusqu’en 1677, date de la représentation de Phèdre tout sourit à l’auteur mais à partir de cette date, l’homme dethéâtre connaît quelques revers. Auteur également de nombreuses préfaces, Racine n’a eu de cesse de se soucier des possibilités du genre tragique. Ainsi en 1671 défend-il dans la préface de Bérénice « l’invention (qui) consiste à faire quelque chose de rien ». La pièce, en effet, met en scène les amours malheureuses de trois grands personnages : Bérénice, Titus et Antiochus entre lesquels va se jouerle cruel drame intérieur de la conscience et du cœur. A l’acte V la tension dramatique est à son comble, tous les personnages menacent de se suicider, c’est alors que Bérénice prend l’initiative de l’action et s’attache à dénouer les fils tissés depuis l’acte I. Ainsi il intéressant d’étudier comment Racine dans cette ultime scène permet à son personnage d’accéder à la grandeur héroïque ettragique. Après avoir démontré comment Bérénice devient l’exécutante du destin, il conviendra d’observer dans quelle mesure l’ultime sursaut héroïque que lui accorde le dramaturge fait d’elle une héroïne tragique.  

I-Le metteur en scène du dénouement

1- Evocation de la situation passée

- v.1491-1495 : Bérénice rappelle les 5 ans écoulés (le passé) et souligne qu’elle n’a pas été guidée parl’ambition mais bien par l’amour :
- (1492-1493) Ambition : "l'empire", "La grandeur des Romains, la pourpre des Césars".
- (v.1495) Amour : répétition du vb "aimer" : 2 fois à la voix active, 1 fois à la voix passive. (cf aussi v. 1505 – 1506)
comme sur l’ensemble de la pièce, elle aussi oppose la raison d’état à la force des sentiments
- Bérénice insiste également sur la sincérité et latransparence de ses sentiments pour Titus : « Mon cœur vous est connu », « vous le savez » : « mon cœur » = métonymie, sentiments de Bérénice.

L’évocation du passé par Bérénice comme pour rappeler les éléments de cette situation tragique se fait de manière apaisée et tranquille comme si le personnage s’était vidé de toute la violence de sa passion pour se résigner à l’implacable destin.D’ailleurs elle souligne d’autant plus cet amour inconditionnel pendant 5 ans qu’elle l’a cru perdu en une journée v.1496-1497. Mais la reine est maintenant calmée car elle sait qu’elle perd son amant mais pas son amour.

2- Evocation de la situation présente

L’évocation du passé est rendue nécessaire pour bien saisir l’ampleur de la tragédie dévastatrice qui se joue au présent sous nos yeux :

-v.1487-1490 :
Alternative du v.1487 « soit que … soit que », résumée par adv. « partout » + 2 négations restrictives « je ne vois que (…) je n’entends parler que… » + accumulation de termes appartenant au champ lexical de la souffrance : désespoir, pleurs, trouble, horreurs, sang »

En quelques vers Bérénice effectue un constant effrayant, tous les « ingrédients » sont là pour que cettehistoire s’achève dans un bain de sang, n’oublions pas que les trois personnages menacent de « régler » le conflit par le suicide (Antiochus l’évoque dès l’acte I + v.1475, Bérénice à la fin de la scène 5 de l’acte IV et Titus au vers 1440 scène précédente).

La reine est donc acculée à une « extrémité » (v.1486) qu’elle se sent obligée de régler si elle ne veut pas que ces « princes généreux »périssent d’avoir trop aimé. C'est l'idée de leur mort à eux qui la fait renoncer elle-même au suicide. v. 1487 - 1490 (évoquent cette situation), elle s’adresse tout à tour à l’un et à l’autre.

v.1496-198 : mais c’est aussi parce qu’elle est rassurée quant aux sentiments qu’éprouve Titus pour elle qu’elle peut retirer ses violentes accusations « je me suis alarmée » et alors emplie d’une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Berenice
  • Bérénice
  • Berenice
  • Bérénice
  • Bérénice
  • Bérénice
  • Bérénice
  • Bérénice

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !