Béton

308 mots 2 pages
TP n°3
Fabrication d’éprouvettes en béton

Teneurs en eau du sable et du gravier :
- Sable : Mh = 400g Ms = 393g
Te = ( Mh Ms ) / Ms
Te = 1.78 %

- Gravier : Mh = 400g Ms = 386g
Te = 3.63 %

Calcul des quantités nécessaires.
Pour la confection de 3 éprouvettes cubique 15*15*15 et 3 éprouvette cylindrique 11*22 + 20% de perte.
Soit 0.02 m3 de béton sont nécessaires. 1m3 0.02m3 Avec compensation
Ciment 360 kg 7.2 kg 7.2 kg
Gravier 1180 kg 23.6 kg 24.46 kg
Sable 690 kg 13.8 kg 14.05 kg
Eau 180 L 3.6 L 2.49 L plastifiant 0.5% mcim 0.036 kg 0.036 kg

Mode opératoire.
- Lorsque la cuve et a l’arrêt introduire dans le malaxeur les gravillons, le ciment et le sable.
- Malaxer pendant 1minute
- Arrêter le malaxeur pour y introduire l’eau
- Malaxer pendant 2mn
- Arrêter le malaxeur pour s’assurer de l’homogénéité de la gâché, sinon racler les parois a l’aide d’une truelle puis malaxer pendant un 1minute.
- Si après l’essai au cône d’Abrams il faut rajouter de l’eau, arrêter le malaxeur, ajouter l’eau pour obtenir la classe de consistance recherchée puis malaxer à nouveau pendant 2minute et refaire l’essai au cône.

Essai au cône d’Abrams.
Mode opératoire :

Premier essai nous obtenons un affaissement moyen de 3cm il s’agit donc d’un béton classe S1.
Hors nous cherchons à obtenir un béton de classe de consistance S2 avec un affaissement compris ente 5cm et 9cm.
Grace a la courbe d’ajustement du dosage en eau on peut évaluez la quantité d’eau optimale pour une constance souhaité avec 180 L d’eau nous obtenons 3 cm donc pour un affaissement de classe S2 il nous faut prendre de 200 L soit un rajout de 20 L pour 1m3 de béton donc pour 0.02m3 il nous faudra rajouter

en relation

  • le béton
    891 mots | 4 pages
  • Beton
    1995 mots | 8 pages
  • Le beton
    1718 mots | 7 pages
  • Beton
    15952 mots | 64 pages
  • Le béton
    280 mots | 2 pages
  • beton
    839 mots | 4 pages
  • Le beton
    2575 mots | 11 pages
  • Béton
    16583 mots | 67 pages
  • Beton
    754 mots | 4 pages
  • Bétons
    612 mots | 3 pages