Babou huio

277 mots 2 pages
Vous êtes un(e) jeune professeur de mathématiques nouvellement intégré au Lycée Osantiano, un établissement réputé difficile, plein d’élèves qui n’ont pas de respect qui change l’école dedans leur corps. Cela ne vous fait pas peur, votre truc, ce sont les sensations fortes et après avoir longuement hésité entre devenir dresseur de serpents sourds ou pilote de F1 acrobatique, vous vous êtes souvenu que l’éducation nationale, c’est un peu comme Bagdad : on envoie les jeunes au casse pipe dans les coins chauds pendant que les responsables glandent peinard, bref, la carrière de vos rêves. Votre premier cours sera l’instant de vérité, point de départ d’une carrière grandiose ou échec aux dimensions épiques ? A vous de décider

Vous empoignez le téléphone qui continue de brailler sa sonnerie à donner des envies de meurtre à Gandhi sous sédatif c’est vachement zen un cadavre anesthésié, et vous le balancez de toutes vos forces à travers la fenêtre la plus proche. Dans votre précipitation, vous avez oublié d’ouvrir la dite fenêtre et c’est dans un grand bruit d’éclats de verre que l’appareil part en vol plané à l’extérieur "MIIIIIIIiiiiignnooooooooooon". *POC*.

POC ?

Un détail cloche. Vous vous approchez de la fenêtre cassée pour vous rendre compte que… vous êtes au rez de chaussée ! Les 30cm de chute n’ont pas suffit à faire taire le téléphone qui continue à débiter son hymne aux grosses taupes de mayrde ! De plus en plus énervé, vous sautez par la fenêtre sous les vivats des élèves. A pieds joints vous vous acharnez sur l’appareil en beuglant "Tuuuuuu vas te taire taire taire !!" sur l’air de Renée la Taupe parce que mine de rien, cette chiasse, ça

en relation