Bac 2012

771 mots 4 pages
corrigé de la dissertion épreuves anticipée BAC S et ES 2012 de français
Dans quelle mesure la poésie est-elle un genre efficace pour présenter une critique de la société ?

Thème : la poésie
Problématique : la poésie est-elle un instrument de critique?
Enjeu : renverser la doxa et montrer que la poésie a un vrai rôle politique, social de critique. I- La poésie, simple artifice ?
1) Montrer que la poésie est souvent limitée dans les esprits à la poésie amoureuse. La Renaissance a certes produit de nombreux poèmes décrivant les troubles du cœur du poète malaimé, des éloges des femmes aimées, parfois des avertissements sur la dureté de l’amour. Les poètes contemporains se sont aussi abandonné volontiers à la poésie amoureuse.
Ref. possible : Ronsard, Les Amours ; Aragon, Les Yeux d’Elsa ;
2) Les problèmes existentiels aussi font l’objet de la poésie : l’inéluctable vieillesse, la brièveté de la vie…Des écorchés vifs ont aussi secoué les cœurs des lecteurs en évoquant leurs désirs, leurs préoccupations et nous ont fait voyager.
Ref. possible : Baudelaire, Les Fleurs du mal ; Rimbaud, Illuminations
3) Tous les problèmes de société peuvent être abordés à travers le genre poétique : pourquoi limiter le genre à un domaine particulier ?
Ref. possible : Le bataille de Waterloo et l’échec cuisant de Napoléon Bonaparte est décrit avec force et jubilation par Victor Hugo dans Les Contemplations, Les dégâts physiques de la maternité sont décrits avec humour dans le contre-blason de Clément Marot intitulé Du laid tétin…

Transition : souvent limitée à la poésie amoureuse, le genre poétique peut se révéler plein de promesses sur de nombreux sujets. Plus encore, il semble que ce genre soit un véritable instrument de lutte.

II- Un outil critique voire une arme
1) Une critique des figures de la société : les Fables de La Fontaine peuvent relever du genre poétique et les figures critiques ne manquent pas ;

en relation

  • Bac 2012
    1417 mots | 6 pages
  • Bac l 2012
    1354 mots | 6 pages
  • Bac 2012
    991 mots | 4 pages
  • Bac 2012
    331 mots | 2 pages
  • Sujet bac 2012
    480 mots | 2 pages
  • Bac 2012 2013
    573 mots | 3 pages
  • Bac philo 2012 - l
    1499 mots | 6 pages
  • Bac philo 2012 - es
    1486 mots | 6 pages
  • Bac philo 2012 - s
    1632 mots | 7 pages
  • Bac s français 2012
    1110 mots | 5 pages