Bac ES/S

446 mots 2 pages
Sujet de dissertation Français 2014
D’où provient l’émotion qu’on ressent à la lecture d’un texte poétique ?
Intro :
La poésie, à l’origine du grec Poïesis, signifie faire-créer. Cet art du langage qui passe par l’expressivité de la forme : versification, rythme, rime, sens des mots, …. Permet au poète de faire passer des messages variés qui vont faire réagir, réfléchir, apprécier ou desapprécier son poème aux lecteurs. Il est donc essentiel de se demander comment parvient-il à faire passer ces messages, et à émouvoir ses lecteurs. Pour répondre à ce défi littéraire, il a recours à l’inspiration, et au travail poétique, objets de nos 2 parties.



1. L’émotion créée provient de l’inspiration du poète
L’inspiration divine

Mythe d’Orphée -> Nicolas Poussin
Poète est un prophète, intermédiaire entre Dieu et les Hommes -> V. Hugo, les rayons et les ombres.
 L’inspiration de la nature
« Tout est symbole de tout »
Poète : capable de déchiffrer le monde et de transmettre aux Hommes sa signification
Nature sacralisée -> correspondances, Baudelaire


L’inspiration issue du quotidien

Contexte histo : fin XIX -> révolution industrielle, bouleversement politique, perte de repère, on glorifie la société industrielle.
Beauté de la laideur, Baudelaire, les fleurs du mal, 1857
Quotidiens : une réserve d’image inépuisable -> F. Ponge, l ‘escargot, le cageot.


2. L’émotion vient du travail du poète
Procédés employés par le poète pour émouvoir

Poésie lyrique -> V. Hugo, crépuscule
Enrichissement de la langue : la pléiade -> les regrets, du Bellay ou les amours, Ronsard
Musicalité et forme libre permette de rendre plus vivant et plus expressif l’émotion que le poète veut créer -> calligrammes, Apollinaire


Travail poétique

Utilité de la poésie : émouvoir le roi pour parvenir à ses fins -> Clément Marot : petite épitre au Roy,
1518
Nicolas Boileau met un point d’honneur au travail poétique : art poétique
Sobriété et justesse de

en relation

  • bac es
    1422 mots | 6 pages
  • Bac Es
    591 mots | 3 pages
  • Le bac
    348 mots | 2 pages
  • BAC ES
    410 mots | 2 pages
  • Bac s ?
    1353 mots | 6 pages
  • Bac l
    330 mots | 2 pages
  • Bac es : d
    368 mots | 2 pages
  • Bac s
    379 mots | 2 pages
  • mon bac
    36708 mots | 147 pages
  • Bac l
    1249 mots | 5 pages