Bac français 2010

2046 mots 9 pages
ZOLA LA CUREE CHAPITRE V PAGE 249 « UN SOIR, ILS ALLERENT…OENONE » LAREPRESENTATION DE PHEDRE » La réécriture d'un mythe : « une nouvelle Phèdre » INTRODUCTION : Mettre les 1eres phrases déjà données avant la situation du passage.
Un an s’est écoulé depuis la scène du café Riche, où Renée et Maxime ont commis l’acte d’inceste pour la 1ère fois. Le besoin d’argent a poussé Renée à céder aux avances de Saccard. Tentant vainement d’éprouver un plaisir nouveau dans cette situation, elle souffre et accumule les extravagances. C’est dans ce contexte que Renée et Maxime assistent à une représentation de Phèdre de Racine. La situation des héros est schématiquement la même que dans la tragédie ; mais à la représentation ce sont les différences qui apparaissent le plus significative. On peut alors se demander quel est le sens de cet épisode et pourquoi ce recours à l’inceste mythique et au modèle tragique dans ce roman naturaliste.

1ERE IDEE DIRECTRICE : la vraisemblance de la scène : les effets de réels malgré l’emprunt à l’univers mythique et tragique :

A/ Ancrage dans le réel :

1. Adélaïde Ristori : tragédienne célèbre du milieu du XIX ; elle interpréta une traduction italienne de Phèdre en 1858,1861 et 1867. Maxime et Renée l’entendent donc à cette époque.
2. Le geste familier de M. à la fin du passage constitue un effet de réel : »la sortie de théâtre »=> cape nouée sous le menton.
3. Pourquoi vont-ils au théâtre ?: Zola manifeste un grand souci de vraisemblance psychologique : les héros s’intéressent peu à la tragédie et lui préfèrent les opérettes d’Offenbach. Ils vont voir Phèdre par snobisme mondain comme le montre l’expression : »la mode leur commandait de s’y intéresser »=> rôle du verbe commander.
4. C’est le désir de préserver la vraisemblance narrative qui impose le rappel discret des études de Maxime au lycée Bonaparte »il se rappelait assez son répertoire classique ». Renée a été élevée chez les religieuses de la Visitation=> elle

en relation

  • Bac français 2010
    1368 mots | 6 pages
  • Bac francais 2010
    1213 mots | 5 pages
  • Bac 2010 français
    15536 mots | 63 pages
  • Mon bac de français année 2010
    4306 mots | 18 pages
  • Bac blanc français 2010
    430 mots | 2 pages
  • Bac de français stg 2010
    261 mots | 2 pages
  • corrige bac de francais 2010 métropole
    3939 mots | 16 pages
  • Sujets corrigés bac français 2010
    1379 mots | 6 pages
  • Sujet bac pro 2010 francais
    743 mots | 3 pages
  • Sujet et corrigé français - bac 2010 es et s
    1353 mots | 6 pages