Bac français

Pages: 41 (10175 mots) Publié le: 7 novembre 2010
REGISTRES

Registre satirique: Il se moque de quelqu’un ou de quelque chose. L’auteur dénonce ou critique quelque chose en utilisant le rire.
Registre didactique: L’auteur nous donne une leçon, il nous apprend quelque chose.
Registre pathétique: Le registre insiste sur les souffrance d’un personnage pour nous émouvoir.
Registre polémique: Un texte, une chanson… de registre polémiqueattaque une personne sur un ton violent.
Registre épique: Sert à grandir, amplifier les actions des personnages.
Registre tragique: Les personnages sont présentés comme soumis au poids d’un destin contre lequel ils ne peuvent pas lutter et qui les conduits au malheur.
Registre comique
Registre ironique: L’ironie consiste à exprimer le contraire de ce que l’on veut dire.
Registrelyrique: Vise à traduire les émotions et les passions du locuteur.

LE SIECLE DES LUMIERES

Il appartient au XVIIIe siècle. Les auteurs emblématiques de ce siècle sont: Rousseau, Montesquieu, Diderot et Voltaire. Les connaissances des lumières s’oriente vers la réflexion et le raisonnement. Ils s’opposent à l’esclavage, à la torture et à l‘intolérance religieuse contre les protestants . Ilsprônent pour la valeur de l’éducation, la liberté de penser, de s’exprimer et de pratiquer sa religion librement.

FIGURES DE STYLE

Antiphrase: On dit le contraire de ce que l’on pense.

Hyperbole: Figure de style qui consiste à exagérer.

Comparaison: Identification d’un élément à un autre élément. On retrouve toujours un terme comparatif.

Enumération: Le fait de citer plusieurséléments les uns à la suite des autres.

Métaphore: Modification de sens d’un terme concret dans un contexte abstrait.

Allitération: Répétition de phonèmes consonantiques.

Antithèse: Opposition de deux éléments d’un énoncé.

Synesthésie: Consiste à mélanger plusieurs sensations (ex: cette musique est colorée => ouïe/vue).

Prolepse: Figure de style par laquelle sont mentionnés des faits quise produiront bien plus tard dans l’intrigue.

Allégorie: Expression d’idée, d’une abstraction par une histoire ou une image.

Hypallage: Figure de style qui consiste à attribuer à un mot ce qui convient à un autre, sans que cela empêche de comprendre le sens.
VOCABULAIRE

Essai: Genre littéraire de type argumentatif dans lequel l’auteur développe sesréflexions sur le sujet dont il traite.
Fable: Court récit en vers d’où l’on tire une morale.
Conte philosophique: Histoire qui se lit facilement avec des personnages attachants, des péripéties, et des dimensions philosophiques.
Poème: Ouvrage littéraire en vers ou en prose.
Nouvelle: Court récit.Apologue: Un court texte narratif qui en dit plus que l’on pourrait le croire pour transmettre un enseignement moral.
Epopée: Récit qui narre les exploits souvent guerriers des humains.
Péripétie: Changement subit et imprévu d’un état dans un autre. Notamment des changements de ce genre qui ont lieu dans les pièces de théâtres,les romans, etc…
Anaphore: Quand on répète un même mot en début ou fin de phrase (ex: moi, vous, moi).
Personnages éponymes: Personnages qui donnent leur nom à l’œuvre.
Epître: Grande lettre didactoire.
Satire: Discours écrit ou oral qui se moque de quelque chose, souvent de façon ironique.Polémique: Dispute, débat parfois violent dans lequel l’écriture joue un rôle important.
Siècle des lumières: XVIIIe siècle : Montesquieu, Voltaire, Diderot, Rousseau, Beaumarchais.
Convaincre: Faire en sorte que celui à qui je m’adresse est d’accord avec moi, on utilise pour cela les arguments et la réflexion.
Persuader: On...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !