Bac histoire des arts 2011

Pages: 5 (1095 mots) Publié le: 7 décembre 2012
Corrigé du Bac d'histoire des Arts 2011

Filière L

Sujet 1 :

Voir, entendre, parcourir...Comment la sculpture peut-elle proposer au spectateur de nouvelles expériences sensibles ?

Vous répondrez à cette question en prenant appui sur quelques exemples précis et pertinents choisis dans le cadre du programme limitatif : Espace, mouvement et son dans la sculpture de la seconde moitié duXXè siècle.


La révolution industrielle, avec l'apparition de machines et de multiples inventions, conditionne le rapport à la sculpture du XXè siècle. L'utopie de l'avènement d'un monde neuf où l'homme serait remplacé par des machines marque les esprits dans les arts et plus particulièrement dans la sculpture. Les notions de vitesse, de mécanisation et d'automatisation galvanisent les artisteset les inspirent, ils sont ainsi parfois amenés à rejeter l'inertie. Plus tard le philosophe Alain illustrera cette appréhension du mouvement en supposant que « l'art s'exprimerait uniquement par l'immobilité ».

Les futuristes semblent plus particulièrement refuser le statique au profit de la vitesse et on pensera à la célèbre Roue de bicyclette de Marcel Duchamp qui semble narguer les valeursétablies. Perchée sur son tabouret, la roue tourne dans le vide, dénuée d'utilité, elle met en lumière l'absurdité du monde.

Mais c'est Alexander Calder qui marquera l'époque et la sculpture pour toujours, car c'est lui qui introduit le mouvement et souligne l'importance de la spatialité. Ses mobiles géants empreints de légèreté s'accordent en harmonie avec la nature et son mouvement perpétuel.Grâce à lui c'est la sculpture qui tourne autour du spectateur et non plus l'inverse, il est le précurseur de l'art en mouvement.

Il convient ici de parler de l'art cinétique ou op'art pour art optique, dont Vasarely est le pionnier. L'espace mural est révolutionné par ses productions hypnotiques et fascinantes Jean Tinguely et ses machines inutiles portent jusqu'à la dérision la notion demouvement dans la sculpture, tandis que Nicolas Schoffer s'amuse de la cybernétique entre humour et technologies.

De l'automate aux constructivistes russes, comme Rotchenko ou Tatline, les artistes ont peu à peu développé et mis en avant les explorations de l'espace, du son par des expériences nouvelles. Celles-ci ont permis d'étoffer la sculpture en mouvement en lui ajoutant d'autres élémentscomme la vidéo ou la lumière. On pensera au Modula teur espace-lumière inventé par Laszlo-Moholy Naguy, professeur au Bahaus, qui fractionne les rayons lumineux pour fabriquer des reflets et des ombres projetés dans l'espace. Mise en scène et accompagnement musical, font de ce modulateur le prototype de l'oeuvre totale, si recherché à cette époque.

Ainsi la sculpture en mouvement créé l'étonnementet l'idée de sculpture vivante est introduite dans le champ de l'art avec Vassililakis Takis et ses sculptures télémagnétiques. Plus uniquement volume, on s'approche du happening où la place du spectateur prend toute sa signification dans cette recherche d'une vision spatiale novatrice.

L'artiste dont le travail sur le mouvement et la place du spectateur a été le plus important est certainementle sculpteur Richard Serra. Manipulant la perception du visiteur qui devient promeneur voire déambulateur, il crée des illusions saisissantes, modulables et très souvent monumentales. L'expérience sensible la plus impressionnantes est peut-être l'installation Promenade, présentée à Paris au Grand Palais lors de la Monumenta de 2008. Les spectateurs parcouraient la nef au milieu de gigantesquesplaques d'acier verticales qui provoquaient des sensations vertigineuses tout en participant à l'orientation et la vie de la sculpture elle-même.







Sujet 2 :

Montrez comment la question du temps est diversement abordée dans le portrait photographique

Votre réponse prendra appui sur quelques exemples précis et pertinents choisis dans le cadre du programme limitatif : Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire des arts pour le brevet 2011
  • Bac histoire des arts 2012
  • Bac histoire des arts 2010
  • Bac 2011
  • Bac 2011
  • bac 2011
  • Bac 2011
  • Bac 2011

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !