Baisse controversée du taux de décrochage

767 mots 4 pages
http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/actualites/quebec/archives/2010/11/20101124-224815.html

26 novembre 2010

Actualités Québec

Education

Baisse controversée du taux de décrochage

Sébastien Ménard

25/11/2010 4 h

Si l’on se fie aux nouvelles données du Ministère, seuls 18 % des jeunes décrochent du secondaire. L’an dernier, avec l’ancienne méthode, le Ministère avait déclaré que ce taux était de 26 %.

Comme par magie, le taux de décrochage a fondu, dans les écoles du Québec, grâce à la nouvelle méthode de calcul employée par le ministère de l’Éducation. Le gouvernement défend cette manœuvre, mais des experts s’interrogent sur ces nouvelles statistiques, qu’ils jugent « artificielles. »

« C’est un peu comme si, en Santé, on trouvait une façon de calculer le taux d’occupation des salles d’urgence pour dire qu’il n’y a pas tant d’achalandage que ça, ironise le professeur Pierre Potvin, de l’Université du Québec à Trois-Rivières. C’est bizarre, comme méthode. »

En 2008-2009, le taux de décrochage scolaire était de seulement 18 % dans les écoles secondaires, si l’on se fie à de nouvelles données qui viennent d’être publiées discrètement par le ministère de l’Éducation. Un an plus tôt, le même ministère avait pourtant annoncé que 26 % des jeunes du secondaire étaient des décrocheurs. (voir encadré ci-contre)

La différence est encore plus frappante chez les garçons inscrits dans les écoles publiques. Entre 2008 et 2009, la proportion de décrocheurs déclarée officiellement par le Ministère, au sein de ce groupe, est passée de 36 % à 26 %.

Québec a modifié sa méthode de calcul du « taux de décrochage annuel » afin, dit-on, de « mieux refléter » la réalité vécue dans les commissions scolaires. Au lieu de tenir compte des élèves qui sont inscrits à l’école en janvier, le taux est maintenant basé sur les jeunes qui y sont inscrits en août de l’année suivante.

Ce changement vise à corriger « une entorse méthodologique »,

en relation

  • Que faire face au problème de l’absentéisme scolaire ?
    2302 mots | 10 pages
  • Les causes de l'effondrement du commerce
    6010 mots | 25 pages
  • Seniors
    26128 mots | 105 pages
  • jeunes
    74633 mots | 299 pages
  • La mondialisation
    15439 mots | 62 pages
  • La mondialisation
    15439 mots | 62 pages
  • L'education en 2012
    16674 mots | 67 pages
  • Faut-il rechercher la démondialisation ?
    18777 mots | 76 pages
  • Mondialisation en france
    32397 mots | 130 pages
  • paiements internationnaux
    169904 mots | 680 pages