Balistiques

775 mots 4 pages
III La balistique terminale
La balistique terminale est la science qui étudie ce qui se produit lorsque le projectile frappe sa cible. Pendant très longtemps, ce sujet fut basé sur des mythes et des incompréhensions. Ce ne fut que lorsque des tests de simulation de tissus et des photographies aux rayons X à haute vitesse furent effectués qu’on commença à comprendre ce qui se passa vraiment. Encore aujourd’hui, il y a des incompréhensions. Pour que son efficacité soit maximale, il faut que le projectile délivre le maximum d’énergie dans le minimum de temps et de trajet. Autrement dit la gravité d’une blessure dépend non seulement du siège de l’impact mais encore de la quantité d’énergie perdue dans les tissus et non de la quantité d’énergie transportée. A partir du moment où une balle va traverser un tissu vivant sans se déformer et sans y abandonner son énergie, la cible ne subira qu’une blessure légère, sauf si la zone touchée est une zone vitale. Ce constat n’est valable que quand la vitesse du projectile au moment de l’impact n’est pas excessive. La situation s’avère différente avec des fusils d’assaut pour lesquels l’extrême vitesse du projectile engendre d’énormes traumatismes. Dans le cas des fusils de chasse, le projectile, animé d’une faible vitesse, va se déformer au contact de la cible et céder rapidement son énergie cinétique, causant ainsi des blessures très vulnérantes. Concourent à cet effet, la forme, la masse et la puissance de la balle. Par ailleurs la vétusté de la cartouche peut aussi apporter des renseignements intéressants. En effet, à cet égard, nous pouvons citer un exemple où un individu, sur une scène de crime avait tiré sur deux personnes en utilisant des munitions antérieures à 1935. L’amorce contenant du mercure n’avait pu déclencher l’inflammation de la charge propulsive, laissant ainsi la balle à l’intérieur du canon.

A. La balistique lésionnelle 1. Effets des projectiles sur les tissus homogènes mous.

Lorsqu’une balle

en relation

  • Balistique
    1386 mots | 6 pages
  • La balistique
    721 mots | 3 pages
  • Balistique
    625 mots | 3 pages
  • La balistique
    1080 mots | 5 pages
  • La balistique
    1039 mots | 5 pages
  • balistique
    335 mots | 2 pages
  • La balistique
    468 mots | 2 pages
  • Balistique
    870 mots | 4 pages
  • Tpe balistique
    1638 mots | 7 pages
  • TPE sur la Balistique
    1276 mots | 6 pages