Balzac, le père goriot (1835) chapitre 1. maxime regardait alternativement...

Pages: 5 (1104 mots) Publié le: 16 mai 2010
Explication

Eugène de Rastignac, issu d’une vieille famille aristocratique désormais appauvrie, incarne la figure du jeune ambitieux décidé à faire carrière et fortune à Paris. A un bal organisé par sa cousine, Mme de Beauséant, il est présenté à la séduisante Mme de Restaud, qui n’est autre que la fille ingrate de l’infortuné père Goriot, voisin de pension d’Eugène.
Le lendemain du bal,Eugène rend à la belle comtesse une visite de politesse, plein d’espoir amoureux et ambitieux. Seulement, l’amant en titre, Maxime de Trailles, est déjà là. L’extrait montre Eugène en " terzo incomodo " (Stendhal, La Chartreuse de Parme) entre les deux amants, mais dévoile aussi la nature de la rivalité qui va s’installer entre les deux hommes. Enfin, cette scène permet à Eugène de révéler soncaractère héroïque
I- Une scène de terzo incomodo: tiers présent qui incommode

A. Le terzo incomodo
C’est bien le rôle tenu par Eugène ici: il est pour Maxime un " intrus ", un " petit drôle " qu’il faut faire " décamper " ou " mettre (...) à la porte ". Le verbe " gêner " revient deux fois. Eugène s’est introduit sans le savoir entre une femme et son amant.

B. Une scène de violence sociale
Levernis social, la comédie humaine, empêche de congédier Eugène. Il s’agit alors de lui faire comprendre qu’il gène sans passer par le discours direct. Dès lors, les personnages utilisent comme moyen de communication le regard: " Maxime regardait (...) d’une manière assez significative pour faire décamper l’intrus ". La traduction de ce regard par le narrateur est violente, il faut " mettre à laporte ", ce qui est particulièrement dévalorisant, humiliant socialement pour Eugène, qui ne maîtrise pas ce code des regards. La comtesse, confrontée à cette incompréhension, a recours à un geste grossier. D’une part, elle n’attend pas " la réponse d’Eugène ", et d’autre part, elle " se sauv(e) comme à tire d’aile ", le verbe et son complément soulignant l’idée de fuite et d’extrême rapidité.C. Une scène comique
Eugène apparaît au début du texte comme une sorte de Candide. Il n’est pas au courant des usages du monde, ne comprend pas la situation alors que le narrateur fait remarquer que le " visage " de la comtesse " dit tous (ses) secrets sans qu’elle s’en doute ". Ce n’est qu’à la fin qu’il " devin(e) ce qu’était Maxime ".

II- La jalousie et le rapport triangulaire

A. Unejalousie problématique
Ce n’est qu’à la fin de l’extrait qu’Eugène identifie Maxime comme l’amant et se l’attribue comme " rival ". Il éprouve bien avant d’avoir compris une " haine violente ", il veut également " gêner le dandy ", " au risque de déplaire à Mme de Restaud ". La jalousie n’a donc pas pour origine la possession de la femme.

B. La dévalorisation de la femme
La présence de lafemme est très effacée dans l’extrait. Les mentions la caractérisant la font apparaître comme une " femme soumise " à l’amant, incapable de se contrôler comme le révèle ce visage qui dit tout. Face à la difficulté, elle se sauve. Elle évoque même un grand papillon, ce qui est en apparence flatteur, mais qui renforce en fait les mentions de coquetterie, de légèreté.
Enfin, les deux hommes font peu decas d’elle: Eugène prend le risque de lui " déplaire "; Maxime lui adresse des regards à la signification cavalière et peu galante: " Ah çà, ma chère, j’espère que tu... "

C. La fascination pour le rival
La " haine " de Rastignac pour Maxime est liée à son aspect physique. Rastignac se livre à une comparaison qui ne lui donne pas l’avantage. La comparaison fait ressortir la supériorité encritères de beauté (" les beaux cheveux blonds ", la taille fine; on peut noter la féminisation des critères de beauté masculin: " le faisait ressembler à une jolie femme), et en critères sociaux, avec les bottes " fines et propres " (Maxime n’est pas un piéton qui crotte ses bottes, il se déplace à cheval), et la redingote (riding-coat), qui montre qu’il a les moyens d’avoir une tenue pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire composé "le père goriot" de balzac (chapitre 1)
  • Balzac Le Père Goriot extrait du chap 1
  • Lecture Analytique Du Pere Goriot De Balzac 1
  • Balzac, le père goriot (1835) iv, excipit du roman. modèle actantiel
  • Incipit du père goriot, balzac
  • Balzac le père goriot
  • Exposé "le père goriot de balzac"
  • Balzac

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !