Balzac

Pages: 12 (2771 mots) Publié le: 21 février 2013
Le Chef-d’œuvre inconnu : résumé

Le jeune peintre Nicolas Poussin arrive à Paris en 1612. En quête d’un maître, il s’adresse à François Porbus et rencontre ainsi, par hasard, un peintre de génie mystérieux : Frenhofer. Celui-ci parfait avec une facilité déconcertante la toile de Porbus et prétend détenir le secret de la peinture de son maître décédé Mabuse.

Nous assistons au cours de lanouvelle à de multiples discussions au sujet de la peinture et de la nature d’artiste. Le fil conducteur de ces débats réside dans le désir et le doute de Frenhofer. Celui-ci est en train de réaliser le chef-d’œuvre absolu (La Belle noiseuse) qui représente une femme parfaite et vivante. Cependant, il doute constamment de l’achèvement de sa toile.

Harassé par ses incertitudes, le peintre décidede voyager afin de trouver une femme parfaitement belle et d’y comparer sa création. Poussin, dont la vocation est née au contact de Frenhofer, lui propose sa maîtresse (décrite au préalable comme la femme idéale) comme modèle. En livrant Gillette aux yeux du vieillard pour pouvoir contempler la toile parfaite, Poussin sacrifie son amour à la peinture.

Après une séance de pose avec Gillette,Frenhofer dévoile son chef-d’œuvre à Porbus et Poussin. Les deux artistes ne voient nullement la femme vivante attendue mais une muraille de peinture de laquelle s’échappe un pied parfait. Grâce aux paroles du novice, Frenhofer perçoit véritablement sa toile et constate son échec. Il se réfugie alors dans l’imagination et voit de nouveau son chef-d’œuvre. Le lendemain, il est retrouvé mort et sestoiles calcinées.


La place de la peinture dans la nouvelle

Le Chef-d’œuvre inconnu présente toutes les caractéristiques du récit de peintre classique. Tout d’abord, il met en scène des personnages de peintres. Nicolas Poussin et François Porbus sont des artistes ayant réellement existé. Le premier est considéré comme le maître incontesté de la peinture française au XVIIème siècle.Balzac choisit une période de sa vie sur laquelle nous n’avons que peu d’éléments afin de conserver sa liberté de conteur. François Porbus (1570-1622) est un peintre flamand de renom qui a un temps été attaché à la Cour de France. Frenhofer, le génie de la peinture, est, quant à lui, un personnage imaginaire.

La nouvelle est parsemée d’allusions aux grands noms de la peinture. Mabuse, Giorgione, etRaphaël sont loués pour leur capacité à conférer de la vie à leurs toiles. Titien et Véronèse sont opposés à Holbein et Dürer afin d’illustrer le continuel débat entre coloris et dessin. Rubens est critiqué pour son « tapage de couleurs » (p. 32) et Frenhofer comparé à « une toile de Rembrandt marchant » (p. 27). De ces multiples références se dégagent l’esthétique de Frenhofer ainsi que lespréférences de Balzac : refus du dessin au profit de la couleur, non pas la couleur flamboyante mais plutôt le clair-obscur et les touches subtiles.

Les descriptions d’ateliers émaillent le récit. Celui de Porbus est empli « d’innombrables ébauches, [d’] études aux trois crayons, à la sanguine ou à la plume » ainsi que de « boîtes à couleurs, [de] bouteilles d’huile et d’essence, [d’] escabeauxrenversés » (p. 28). De même, la chambre de Poussin et le grenier de Frenhofer regorgent de leurs créations et abritent leur matériel. Nous constatons que Balzac fait ici preuve d’anachronisme. En effet, il plaque sa connaissance des ateliers du XIXème sur la société du XVIIème, fort différente. En ce temps, l’artiste ne crée pas dans la solitude et le mystère mais rejoint des fabriques où il faitdavantage figure d’artisan. Cela trahit le dessein du romancier : il ne cherche pas à faire œuvre historique mais à transmettre sa conception de la peinture et de l’art.

Nous rencontrons, au fil de la nouvelle, des œuvres réelles ou fictives. Ainsi, Balzac cite les toiles de Mabuse (Adam et Eve) et de Porbus (Le Portrait de Henri IV). La description de Marie l’Egyptienne impulse l’une des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Balzac
  • Balzac
  • balzac
  • Balzac
  • Balzac
  • Balzac
  • Balzac
  • Balzac

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !