Banque et assurance

772 mots 4 pages
Introduction

LE SECTEUR |

La mauvaise réputation
La crise financière et les scandales à répétition ont sérieu­sement écorné l’image du secteur et des m étiers de la banque. Et la France ne fait pas figure d’exception. Paradoxe de la situation, depuis quelques mois, les établissements bancaires semblent retrouver le chemin des bénéfices et les recrutements ont nettement repris, notamment pour combler les départs en retraite des “papy-boo­mers”. Ces cinq dernières années, 180.000 personnes ont tout de même été recrutées.De leur côté, les compagnies d’assurances (Groupama, AGF, AXA, MACIF, MAAF, etc.), qui emploient 145.000 salariés, ont aussi vu fondre leurs profits. Mais elles continuent de miser sur le vieillissement de la population, qui, avec les problématiques conjointes de retraite et de santé, devrait leur “assurer” de beaux jours.

LES METIERS |
Place aux commerciaux
Sur un marché très ­concur­rentiel, sociétés bancaires et assureurs recherchent des profils commerciaux (de niveau bac + 2 ou bac + 3) pour gérer un nombre toujours plus élevé de contrats, de produits financiers et de comptes. L’heure est également à l’augmentation des qualifications (40 % des employés du secteur sont cadres) : les titulaires de bac + 5 sont donc particulièrement ­prisés pour faire face à la sophistication des produits et à l’évolution des métiers. Marqué par les abus et la crise financière, le secteur bancaire recrute bon nombre d’analystes financiers et de spécialistes du crédit. Le but est de maîtriser au mieux les risques du marché et de limiter les pertes. Les métiers de management et de support (comptable, ressources humaines, marketing) voient eux aussi leur part s’accroître.

LES FORMATIONS |

Les DUT Le DUT Carrières juridiques Le DUT Gestion des entreprises et des administrations (GEA) Le DUT Techniques de commercialisation
Les BTS Le BTS Assurance Le BTS Banque Le BTS Commerce international Le BTS

en relation

  • Banque assurance
    449 mots | 2 pages
  • Banque et assurance
    15185 mots | 61 pages
  • Banque assurance
    508 mots | 3 pages
  • Banque assurance
    810 mots | 4 pages
  • Banque assurance
    277 mots | 2 pages
  • Banque et assurance
    5560 mots | 23 pages
  • Banque et assurance
    1044 mots | 5 pages
  • Banque assurance
    2721 mots | 11 pages
  • Banque Et Assurance
    2645 mots | 11 pages
  • Banque et assurance
    265 mots | 2 pages