Banque et assurance

1044 mots 5 pages
Question 2 / Environnement réglementaire Après avoir brièvement rappelé en quoi la banque et l’assurance divergent, indiquez leurs complémentarités et leurs rapprochements récents.

Longtemps la banque et l’assurance ont tenu 2 places bien distinctes dans l’économie, pour suivre des voies parallèles après la seconde guerre mondiale : la banque, par le mouvement de bancarisation, est devenue « grand public», tout comme l’assurance par l’obligation d’assurance contre certains risques de dommage. Certes les 2 activités présentent des divergences que nous évoquerons dans un premier temps, mais les 2 domaines se complètent et tendent à se rapprocher depuis quelques années ; nous verrons en second lieu quelles sont ces complémentarités et constaterons leurs rapprochements récents.

I) Divergences

1) Critères d’entrée en relation avec un client
Il existe 2 aspects principaux selon lesquels banque et assurance divergent. Le premier concerne les critères d’entrée en relation avec le client. Alors que le banquier va s’attacher à analyser la solvabilité de son client, sous entendant un risque de crédit, l’assureur lui se concentre sur l’étude des risques auxquels s’expose son client, sans avoir à se préoccuper de sa solvabilité. 2) L’aspect juridique Le deuxième aspect est lui d’ordre juridique : la nature de l’obligation que le banquier et l’assureur contractent avec leur client est différente. Dans le cas des contrats de banque, l’obligation est commutative, c'est-à-dire que l’obligation d’une partie est la juste contrepartie de l’autre. Par exemple, lors d’un contrat de prêt, le banquier s’engage à prêter une somme et le client à la rembourser ; si le client ne remplit pas son obligation, les conséquences financières sont importantes pour la banque puisque source de perte directe et souvent importante. S’agissant du contrat d’assurance, on parle d’obligation aléatoire dans la mesure où chaque partie s’engage sur un évènement incertain,

en relation

  • Banque assurance
    449 mots | 2 pages
  • Banque et assurance
    15185 mots | 61 pages
  • Banque assurance
    508 mots | 3 pages
  • Banque assurance
    810 mots | 4 pages
  • Banque assurance
    277 mots | 2 pages
  • Banque et assurance
    5560 mots | 23 pages
  • Banque et assurance
    772 mots | 4 pages
  • Banque assurance
    2721 mots | 11 pages
  • Banque Et Assurance
    2645 mots | 11 pages
  • Banque et assurance
    265 mots | 2 pages