Banque

3057 mots 13 pages
Du nouveau pour les stratégies relationnelles des banques

> Retour au sommaire navigation contenu
[pic]

• Taille du texte

[pic][pic]

• Imprimer la page [pic]

• Envoyer par e-mail

> Retour au sommaire navigation contenu
[pic]

L’article

Plus de concurrence, plus de comptes en banque, plus d’innovations

Les Français changent peu de banque
Selon UFC Que Choisir, moins de 4 % des Français changent de banque chaque année. C’est l’un des plus faibles taux de mobilité bancaire en Europe. À comparer aussi avec la mobilité d’autres secteurs d’activité : la mobilité serait de 15 % dans l’assurance automobile et de 20 % dans la téléphonie mobile.
Parmi les freins à la mobilité bancaire : les frais de transfert de comptes vers un nouvel établissement (UFC Que Choisir les estime à 300 euros) et le poids des formalités administratives.
Les banques s’engagent à lever les barrières à la sortie
Cette situation devrait évoluer très prochainement. Face à la pression des associations de consommateurs et des pouvoirs publics, les quelque 400 membres de la Fédération Française des Banques (Crédit Agricole, BNP Paribas, Société Générale, Caisse d’Epargne…) ont pris fin mai 2008 l’engagement de simplifier d’ici 2009 les démarches en cas de changement de banque. Mais déjà, de nombreuses banques ont commencé à proposer à leurs nouveaux clients des services gratuits d’aide à la « domiciliation », avec la prise en charge des changements de prélèvements et de virements automatiques. De même, il n’est pas rare que les clients à fort potentiel se voient rembourser par leur nouvelle banque tout ou partie des frais de transfert de compte.
Plus de banques et plus de comptes en banque par Français
Alors qu’il devient plus simple de changer de banque, la concurrence se trouve exacerbée par l’arrivée de nouveaux entrants. Comme les courtiers sur internet qui permettent aux consommateurs de trouver le meilleur taux pour leur crédit immobilier. Certaines

en relation

  • banque
    3913 mots | 16 pages
  • la banque
    415 mots | 2 pages
  • banque
    9379 mots | 38 pages
  • Banque
    11348 mots | 46 pages
  • Banque
    7365 mots | 30 pages
  • Banques
    1077 mots | 5 pages
  • les banques
    463 mots | 2 pages
  • Banque
    2729 mots | 11 pages
  • Banque
    26758 mots | 108 pages
  • Banque
    12896 mots | 52 pages