Banques

5750 mots 23 pages
Lorsqu'il s'agit de comprendre le phénomène de la création monétaire par le biais du crédit bancaire, la plupart des personnes qui ont au moins une fois entendu parler du multiplicateur bancaire s'imaginent que les banques qui reçoivent des dépôts de liquidité multiplient tout simplement cet argent en prêtant directement des montants supérieurs à ceux des dépôts, c'est-à-dire que si un client dépose 1000 sur une compte, la banque va prêter - disons - 10000. Historiquement, ce procédé a bien existé comme il est expliqué dans la partie suivante, mais il n'est actuellement plus réalisable depuis la mise en place de la comptabilité en partie double. C'est par un procédé quelque peu plus subtile et totalement incompris du plus grand nombre que fonctionne le mécanisme du multiplicateur bancaire. Par cette approche, nous allons tenter de comprendre comment fonctionne le système bancaire, et quelles sont les conséquences de son mode de fonctionnement sur l'économie toute entière, jusqu'à la remise en cause probable et définitive de la finance moderne basée sur la dette.

Origine du crédit

Il n'y a sans doute pas de moyen plus didactique pour appréhender le mode de fonctionnement des banques et les mécanismes du crédit bancaire que de visionner le film L'argent Dette de Paul Grignon, par exemple sur daily-motion.

Dans le système moyenâgeux et durant les siècles qui ont suivi, l'orfèvre recueillait les fonds des déposants, qui étaient à l'origine constitués essentiellement de pièces d'or. Les revenus des orfèvres étaient donc ceux de la location du coffre. Les déposants recevaient des reçus, qui furent rapidement échangés sur les marchés pour la valeur de leur contre-partie en or.

Mais comme les déposants ne se présentaient d'autre part que rarement, et jamais tous en même temps, pour retirer leurs pièces d'or, les orfèvres se sont mis à prêter l'or des déposants contre le paiement d'intérêts d'emprunt. Ces prêts étaient effectués non pas en or réel, mais

en relation

  • Banque
    7365 mots | 30 pages
  • Banque
    2729 mots | 11 pages
  • Banque
    12896 mots | 52 pages
  • Banque
    343 mots | 2 pages
  • Banque
    22232 mots | 89 pages
  • Banque
    2703 mots | 11 pages
  • Banque
    316 mots | 2 pages
  • Banque
    8292 mots | 34 pages
  • banque
    3913 mots | 16 pages
  • La banque
    2477 mots | 10 pages