Barbe bleue

Pages: 17 (4091 mots) Publié le: 12 avril 2012
|OUVRAGE : |[pic] |
|la barbe bleue illustrations de T.Dedieu, Seuil jeunesse | |
| | |
|| |
|Catégorie : conte merveilleux | |



PRESENTATION .
      
Un riche roturier, enlaidi par sa barbe bleue, effrayait tout le monde. Un jour, il décide de demander en mariage une des filles de sa voisine et pour que chacune puissechoisir il invite la mère, ses filles, leurs amies, dans sa belle maison de campagne. Pendant huit jours ce ne sont que fêtes et festins, de sorte que la cadette décide de l’épouser en dépit de sa laideur.
Alors qu’il prétend devoir s’absenter six semaines pour affaire, il invite sa femme à profiter de cette liberté pour aller se divertir avec ses amies dans sa maison de campagne : elle pourrafaire tout ce qu’elle veut, sauf ouvrir la porte d’un certain d’un cabinet dont il lui confie toutefois la clef. La jeune femme accepte mais c’est sans compter sur sa curiosité qui est bien plus forte que le serment qu’elle a fait à son mari. Quand elle ouvre le cabinet, elle découvre les corps ensanglantés des précédentes épouses de son mari. Le soir même ( ce qui prouve bien que c’était unpiège tendu à la jeune femme), son mari est de retour et demande que les clefs lui soient restituées. Mais la clef du cabinet était souillée de sang et malgré tous les efforts de la jeune femme, elle n’avait pu éliminer les preuves de sa curiosité ( la clef était fée). Barbe bleue condamne sa fille à mourir et alors qu’il s’apprêtait à l’égorger, ses deux beaux frères arrivent et le tuent. Veuve, lejeune femme hérite de tous les biens de son défunt mari et vit désormais heureuse avec un mari aimant.

Retour au conte pour Thierry Dedieu. En grand format, l’auteur-illustrateur reprend le texte classique de Charles Perrault, dans une adaptation très dépouillée. Silhouettes, proches du théâtre d’ombre, papiers découpés, voiles et dentelles, sur des fonds ocres et bruns, pour une vision laisseune grand place au mystère et à la peur. Les personnages, presque abstraits, représentés uniquement par des attributs caractéristiques, laissent transparaître une panoplie de sentiments, entre désir et violence, attente et effroi. Une adaptation en somme très travaillée où l’on retrouve toute la psychologie du célèbre conte (ainsi que les plus célèbres répliques) dans un très des plus moderne.| |
| |
|ORIGINE|
| |
|Des personnages folkloriques (le roi Komor de la légende bretonne de sainte Trophime) et historiques, comme Gilles de Rais, ont probablement inspiré le ||personnage de Barbe-Bleue. La mode est alors aux contes, et Perrault en a déjà publié trois en vers en 1694. Le recueil en prose des huit Histoires ou |
|contes du temps passé, dont Barbe-Bleue, connaît un énorme succès. La version orale de ce conte contient de nombreux traits absents de l'adaptation de |
|Perrault : animal messager, petit chien ou oiseau parlant, inventions qui rendaient plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Barbe bleue
  • Barbe bleue
  • la barbe bleue
  • barbe bleue
  • Barbe bleue
  • Barbe bleue
  • Barbe bleue
  • La barbe bleue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !