barbusse

Pages: 50 (12419 mots) Publié le: 7 août 2014
JULIA JAMES

A la folie… passionnément

COUP DE CŒUR

1.

Alanna Richards passait nonchalamment en revue les
robes de cocktail suspendues sur leurs cintres. Protégées
par un film transparent, toutes portaient le nom d’un grand
couturier. Un petit sourire d’autodérision se dessina sur ses
lèvres. Elle aussi avait un jour possédé une telle garde-robe.
Avec des tenues toutes plusmagnifiques et seyantes les unes
que les autres. A cette époque-là, elle devait impérativement
paraître à son avantage.
Chaque jour.
Et chaque nuit.
Son sourire se crispa. Des souvenirs, enfouis depuis
longtemps, remontèrent soudain à la surface. Un visage
lui apparut, un visage aux yeux sombres, brûlants de désir.
Elle laissa retomber sa main brusquement et se remit en
marche, foulantsilencieusement les épaisses moquettes. Il
était plus que temps de rejoindre Maggie et les garçons. Ce
moment de faiblesse était ridicule. A quoi bon ressasser le
passé ? Ses souvenirs étaient soigneusement enfermés tout
au fond d’elle, et elle n’avait pas le droit d’ouvrir la boîte
de Pandore. Jamais.
Peut-être un jour, quand elle serait une vieille femme,
3

elle les laisserait s’échapperpour les contempler à loisir.
Mais pour le moment, ce n’était pas prudent.
Pas prudent du tout.
Elle se dirigea d’un pas décidé vers les escaliers roulants
du plus grand et du plus prestigieux des grands magasins
londoniens, dont, à une époque, elle avait été une cliente
attitrée.
Cela faisait une éternité qu’elle n’y avait pas remis
les pieds. D’ailleurs, ce jour-là, ce n’était pas elle quien
avait eu l’idée. C’était Maggie qui avait insisté pour faire
visiter aux garçons le département des jouets et les vitrines
merveilleusement décorées pour Noël.
« Pas pour acheter quoi que ce soit, bien sûr ! » s’était
exclamée en riant son amie, gentille jeune femme qui,
comme Alanna, élevait seule son petit garçon. « Juste pour
regarder. Ben et Nicky seront tellement contents ! »
Eten effet, ils s’étaient bien amusés, poussant des cris
d’extase devant les jouets tous plus sophistiqués les uns
que les autres et s’émerveillant devant la magie du décor.
Les deux garçons étaient habitués à « regarder seulement »
quand il s’agissait de jouets. Ni Maggie ni Alanna n’avaient
les moyens de leur offrir ces cadeaux sophistiqués.
Un vif sentiment de regret lui serra brièvement lecœur.
Parfois, elle ne pouvait s’empêcher de se demander si elle
avait eu raison de se débarrasser de l’argent de Nikos comme
elle l’avait fait. Et c’était toujours au moment des fêtes que
lui venait ce genre d’idées.
Non, c’était la meilleure chose à faire. La seule chose à
faire. Il s’agissait d’un argent auquel elle n’avait pas droit.
Le peu qu’elle avait gardé avait suffi jusqu’à cejour pour
subvenir à leurs besoins, à Nicky et à elle-même. L’an
4

prochain, quand le petit garçon commencerait à fréquenter
l’école, elle pourrait chercher du travail et ses finances s’en
porteraient mieux.
Mais plus jamais, plus jamais elle ne porterait de telles
toilettes. Toutes ces robes magnifiques, dont les prix
n’étaient même pas affichés, n’étaient pas faites pour elle.
Plusmaintenant.
Elle aperçut une blonde impeccablement moulée dans
un tailleur de grand couturier qui considérait, la moue aux
lèvres, une magnifique robe en lamé. Dire qu’elle avait été
une femme de ce genre ! A cette idée, un petit frisson la
parcourut.
La femme devait avoir un peu moins de trente ans,
comme elle, et son corps soigné, sa coupe de cheveux dont
pas une mèche n’avait échappé àl’art du coiffeur, tout en
elle disait qu’elle ne faisait rien d’autre de ses journées que
de s’occuper de son apparence.
Exactement comme elle, il y avait… une éternité.
Alanna ralentit sa marche pour mieux observer l’inconnue.
Oui, elle avait été exactement comme ça. Toujours en train
de chercher ce qu’il pouvait y avoir de meilleur pour elle.
Habitée par la seule obsession de paraître...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • henri barbusse
  • Barbusse, Le Feu
  • Le feu (Barbusse)
  • barbusse le feu
  • Le feu de barbusse
  • Barbusse Le Feu
  • henri barbusse
  • analyse de barbusse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !