Barcelone paysage miro

1510 mots 7 pages
Dossier Histoire des arts
Joan Miró, La Chapelle de Sant Joan d’Horta

7 November y
Sommaire

I/ Introduction (p.3)

II/ Le thème du paysage (p.4)

III/ Analyse de l’oeuvre (p.5)

IV/ Conclusion (p.6)

Introduction
Joan Miró est né le 20 avril 1893 à Barcelone. C’était un peintre, un sculpteur, un graveur et un céramiste, l’un des principaux représentants du mouvement Surréaliste.
Fils d'horloger et petit-fils, par sa mère, d'ébéniste, Joan Miró entre à l'École des beaux-arts de Barcelone en 1907. Il tombe malade en 1911, et part se rétablir dans la ferme de Montroig, propriété de sa famille. Il obtient dès lors de se consacrer entièrement à la peinture, qu'il étudie activement de 1912 à 1915. À la même époque, il se lie avec des artistes catalans, parmi lesquels le céramiste Josep Llorens Artigas.
En visitant les expositions de l'avant-garde française à Barcelone, Miró découvre le fauvisme et le cubisme, dont l'influence est particulièrement sensible dans ses paysages de Montroig (la Ferme, 1921-1922, National Gallery of Art, Washington) ou encore dans le tableau que nous allons analyser. À Paris, où il s'est établi en 1920, il se lie avec Picasso et André Masson, ainsi qu'avec les représentants du dadaïsme. Lorsqu’il part pour Paris, son oeuvre devient plus onirique, ce qui correspond aux grandes lignes du mouvement Surréaliste auquel il adhère. Dans les années 1930, Miro manifeste à de nombreuses reprises son désir d’abandonner les méthodes conventionnelles de la peinture pour favoriser une forme d’expression contemporaine. Il ne veut se plier à aucune exigence, que ce soient celles de l’esthétique ou celles du Surréalisme.

La fondation Joan-Miró, initialement baptisé Centre d'études d'art contemporain de Barcelone, est une institution privée qui a pour principale activité la conservation et l'exposition d'œuvres de Joan Miró.
Ce projet a auparavant longuement été étudié par l'artiste et ses proches, notamment Joan Prats, qui meurt en 1970, et dont la

en relation

  • Joan miro
    5405 mots | 22 pages
  • Joan miro
    1011 mots | 5 pages
  • Exposé gaudi
    722 mots | 3 pages
  • Le surréalisme
    1212 mots | 5 pages
  • Miro
    3365 mots | 14 pages
  • Dissertation
    2906 mots | 12 pages
  • Rapport de recherche Miro
    1207 mots | 5 pages
  • Photo ceci est la couleur de mes rêves miro
    1937 mots | 8 pages
  • Bac 2012
    331 mots | 2 pages
  • Dali et son musée
    769 mots | 4 pages