BARTHELME LE HERBE Equateur Colombie 2008

3971 mots 16 pages
LE HERBE Vincent
BARTHELME Bérangère

Théorie des crises
Crise Équateur – Colombie, mars 2008
Licence Droit – Science politique

Université Jean Moulin Lyon 3
Sous la direction de M. DANET

2014-2015

Sommaire
Introduction.......................................................................................................................4
Niveau macro.....................................................................................................................4
Niveau micro.....................................................................................................................5
Niveau méso......................................................................................................................7
Conclusion.......................................................................................................................10
Bibliographie...................................................................................................................12

1

Introduction

Le premier mars 2008, un campement des FARC, les forces armées révolutionnaires de Colombie, situé à moins de deux kilomètres de la frontière côté équatorien, est détruit par des missiles avant qu'un commando colombien ne finisse de sécuriser les lieux.
L'attaque fait une vingtaine de morts chez les guérilleros dont le numéro deux de l'organisation,
Raul Reyes.
Le Président colombien Alvaro Uribe appelle Rafael Correa, son homologue équatorien pour l'informer à posteriori de cette manœuvre militaire en affirmant que le franchissement de frontière s'est fait dans le cadre de la poursuite des narcotrafiquants après que les combats aient commencé côté colombien.1
M. Correa envoie le jour même une mission d'investigation sur les lieux et découvre que les morts ne sont pas en tenue de combat, que leurs armes ne sont pas sorties et que certains ont des impacts de balles dans le dos, ce qui laisse à penser que le camp a été attaqué alors que ses occupants
dormaient.

en relation