Bartleby

2372 mots 10 pages
Bartleby, Melleville

Bartleby est une œuvre d'Herman Melville qui a marqué le XXe s. Il s'agit d'une nouvelle dans laquelle le narrateur est un homme de loi de Wall Street et le personnage principal est un homme nommé Bartleby. Ce dernier est engagé par le narrateur en tant que scribe. Au début de la nouvelle, il apparaît comme un employé plus ou moins modèle, puisqu'il exécute sa tâche convenablement sans déranger personne. Puis, il va refuser de faire certains travaux ordonnés par le narrateur. Il refusera par la formule qui lui est propre « Je ne préférerais ne pas ». Au fur et à mesure de la nouvelle, Bartleby va de moins en moins s'exécuter et finira par cesser de travailler. Il finira par ne plus vouloir de rien, même quitter l'étude de son patron. L'extrait étudié concerne la fin de la nouvelle, on retrouve alors une sorte de conclusion de la part du narrateur qui est essaie de trouver un responsable de la mort de son ancien employé. Puisque précédemment, on apprend la mort de Bartleby en prison. Il s'adresse alors au lecteur en abordant l'être de Bartleby, en annonçant une certaine rumeur à son sujet et l'émotion que celle-ci lui procure. L'histoire de ce personnage est dévoilée et comparée à celle de l'humanité. Nous montrerons comment Melville conclut son œuvre sur le procès de la mort de son personnage éponyme. Dans une premier temps, nous aborderons la mort du personnage éponyme puis nous verrons comment le narrateur arrive à se déculpabiliser.

Tout d'abord, nous montrerons comment le narrateur amène le sujet de la mort du personnage de Bartleby.

Nous montrerons que Bartleby était un personnage solitaire.

Tout au long de la nouvelle, Bartleby est décrit comme solitaire. On ne sait rien de sa vie passée, de sa famille ou encore de ses amis. Puis, on se rend compte qu'il n'a pas de contacts avec ceux-ci, il est véritablement seul. Même lors de son arrivée en prison et à sa mort, seul son patron est présent. Comme on peut le remarquer : « la

en relation

  • Bartleby
    912 mots | 4 pages
  • Bartleby
    395 mots | 2 pages
  • La passion de bartleby
    2070 mots | 9 pages
  • Bartleby the scrivener
    525 mots | 3 pages
  • Bartleby the scrivener, commentaire comparé
    4463 mots | 18 pages
  • Comparaison entre Bartleby et W ou le souvenir d'enfance
    1447 mots | 6 pages
  • fiche de lecture delerm
    2234 mots | 9 pages
  • fiche de lecture
    1199 mots | 5 pages
  • Resume de cours
    354 mots | 2 pages
  • Et il l'embrassa
    84473 mots | 338 pages