Base pour concours de la résistance et de la déportation

418 mots 2 pages
Odile de Vasselot : Nous allons vaincre, nous sommes très forts. Son grand-père : « C’est un devoir de désobéir ! »

Pierre Lefranc : J’aime mieux mourir dans les bras d’une femme que dans ceux d’un tirailleur. Alors les jeunes a u fond du désespoir entendent cette voix inconnue venue de nulle part. Jean-Louis Crémeux-Brillac : (pour de Gaulle, des pétainistes) : « Ce salaud veut tout faire casser la gueule. Les appels forment 1 bloc ils ne sont pas séparables. Sans de Gaulle et sans Jean Moulin, il y aurait eu des résistants mais pas la résistance. La guerre à venir n’est pas une guerre mobile. L’appel est un acte fondateur de la Franc d’aujourd’hui. » Yves Guena : « La France était présente sur la victoire. Aucun doute sur de Gaulle, Jean Moulin a été torturé mais il n’a délivré aucun secret, lui qui les connaissait tous. La peur était 1 mot qui n’existait pas pour les Forces Française Libres. (a propos du général ): C’est notre chef ». Rosette Peschaud : « Le courage était le privilège des hommes. Notre rôle était de convaincre les soldats de vivre. Nous avons prouvé qu’une femme pouvait avoir le courage d’un homme. »

SUITE Pétain rompt avec le régime… Yves Guenna : Guerre franco-allemande, non, guerre totale !; l’URSS allait entrer en guerre quoiqu’il arrive » De Gaulle différent de Pétain =_seul à ne pas être soutenu

De Gaulle savait plus de choses, il avait vu Churchill

Raisons militaires (une réforme)

Quels impacts (ou prolongations) sur la population ? _aspect : _pas mal de bouche-à-oreille.

Ralliés : peu nombreux

en relation

  • L'afganistan
    24104 mots | 97 pages
  • Synthèse tpe
    1374 mots | 6 pages
  • Bilan et mémoire de la seconde guerre mondiale
    1604 mots | 7 pages
  • L’historien et les mémoires de la seconde guerre mondiale en france
    1652 mots | 7 pages
  • Le rapport des sociétés et leur passé : l'histoire et les mémoires de la seconde guerre mondiale.
    3435 mots | 14 pages
  • Camps nazis
    1401 mots | 6 pages
  • Concours national d'histoire 2010
    414 mots | 2 pages
  • résistance et mémoire
    2900 mots | 12 pages
  • Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale
    3557 mots | 15 pages
  • Le pianiste - dossier pédagogique
    1966 mots | 8 pages