Basket

2100 mots 9 pages
I 2I

Réflexions personnelles à propos de la Défense
Par Alain Jardel - Entraîneur National
Dans tous les sports collectifs majeurs, le camp défendant essaie de résoudre tout ou partie de trois impératifs : Ralentir la progression de l’attaque, faire commettre des erreurs aux attaquants afin de rentrer en possession de la balle, protéger son propre but. À chaque moment d’un match, l’observateur peut vérifier la prédominance momentanée ou durable d’un de ces paramètres. Ils caractérisent l’empreinte tactique de l’équipe, son identité, voire son style défensifs. En basket ball, la grande variabilité dans les choix est le témoignage des vestiges historiques présidant à la naissance de notre sport. Le code de jeu, basé sur la règle fondatrice du “no contact” donne implicitement l’avantage au camp attaquant. Pour l’entraîneur, doter son équipe d’une défense opérationnelle, c’est adosser avec efficacité ses conceptions aux principes techniques qui régissent le jeu défensif. Ces principes techniques sont au nombre de cinq : pression, orientation, contestation des passes (et des déplacements), aide et anticipation. Ils sont reliés entre eux et interdépendants. Que ce soit à l’entraînement ou en compétition, l’entraîneur doit avoir présent à l’esprit, qu’agir sur un seul de ces composants, c’est modifier les autres. Le joueur quant à lui, est toujours en quête de choix prédominants pour optimiser son action. Celle-ci est constamment reliée aux trois éléments que sont : le positionnement du ballon, l’adversaire à neutraliser, le panier à protéger. De la qualité de la gestion de l’équilibre entre ces trois paramètres découle l’efficacité générale tactique ou celle, ponctuelle, adaptée au moment précis. Ainsi, pour caricaturer, on peut dire que le joueur et l’équipe qui cherchent prioritairement à protéger le panier appliquent une conception tactique proche de la défense de zone. Celui qui est préoccupé par “le ballon” exerce une défense pour rentrer en possession de la

en relation

  • basket
    1039 mots | 5 pages
  • basket
    755 mots | 4 pages
  • basket
    1455 mots | 6 pages
  • basket
    269 mots | 2 pages
  • Le basket
    1241 mots | 5 pages
  • Les baskets
    2662 mots | 11 pages
  • Basket
    1744 mots | 7 pages
  • Le basket
    934 mots | 4 pages
  • Basket
    486 mots | 2 pages
  • basket
    406 mots | 2 pages