Bateau ivre - rimbaud

733 mots 3 pages
Arthur RIMBAUD
Bateau Ivre
Poésie
1871

Rimbaud écrit le recueil Poésies entre sa quinzième et sa dix-huitième année, de 1869 à 1872, période où il écrit des poèmes réguliers. A partir de 1872, il passe à des vers libérés puis à des poèmes en prose, qu’il écrit dans les recueils Une saison en enfer et Illuminations. Le poème étudié, Bateau Ivre, écrit en 1871, qui appartient au premier recueil, a donc été écrit lors de la première période du poète, la rhétorique classique. Le Bateau Ivre est le récit d’une errance, d’une dérive, d’un naufrage. Le poème est divisé en trois : d’abord un départ, une libération, puis un voyage, et enfin un regret, un échec. Dans les 5 premières strophes, un peuple rouge vient perturber les fleuves impassibles. Ils tuent l’équipage et le capitaine d’un bateau qui part alors à la dérive. En quelle mesure ce texte est-il symbolique ? Nous verrons dans un premier temps comment le poème est fondé sur une personnification, puis nous étudierons comment il est construit sur une antithèse, enfin nous nous intéresserons au symbolisme des éléments.

I] La personnification :

- « je » omniprésent : normalement le « je » lyrique qui désigne le poète, or ici le « je » désigne le « bateau »( métaphore qui permet un contraste entre liberté/oppression car lieux clos/immensité de la mer - « ivre » : personnification qui nous ramène au poète, avec une perte de contrôle-exaltation-joie-euphorie - Double thématique du poème : le « je » montre que le bateau-poète est en position de force + sujet des verbes : d’actions (« courus, « dansait »), de sensation (« tremblais »), de volonté (« voulais »), de pensée (« insoucieux »). Tous ces verbes connotent donc la vie.

« je » narrateur : il est le guide du récit. Repère de temps verbaux (comme, alors, ensuite) qui montre que c’est le récit d’une expérience intime. Tous ces éléments traduisent le lyrisme

II] Antithèse :

en relation

  • La bateau ivre rimbaud
    7051 mots | 29 pages
  • Rimbaud " le bateau ivre"
    2364 mots | 10 pages
  • Arthur rimbaud le bateau ivre
    261 mots | 2 pages
  • Arthur rimbaud bateau ivre
    668 mots | 3 pages
  • Bateau ivre rimbaud commentaire
    700 mots | 3 pages
  • 261 rimbaud le bateau ivre
    9331 mots | 38 pages
  • Rimbaud, le bateau ivre.
    18725 mots | 75 pages
  • Bateau ivre arthur rimbaud
    629 mots | 3 pages
  • Le bateau ivre d'arthur rimbaud commentaire
    468 mots | 2 pages
  • Analyse générale "bateau ivre" de rimbaud
    734 mots | 3 pages