Baudelaie

590 mots 3 pages
Dossier sur Les Fleurs Du Mal de Ch.Baudelaire

I.L'homme et son œuvre.
1)Brève biographie de l'auteur.

Charles Baudelaire est née a Paris en . Son père est sexagénaire et quand il meurt Baudelaire n'a que six ans. Son père est un homme lettré, épris des idéaux des lumières et amateur de peinture. Un an plus tard sa mère se remarie, le futur poète ne pardonnera jamais à sa mère se remariage, l'homme qu'elle a épouser incarne à ces yeux tout ce qui fait obstacle à ce qu'il aime. Baudelaire est inscrit à la pension Delorme puis suit les cours de sixième au collège royal de Lyon en cinquième il devient interne. En seconde, il obtient le deuxième prix de vers latins au concours générale. Mais Baudelaire mène une vie en opposition aux valeurs bourgeoises. Il est reçu in extremis au baccalauréat. Son beau-père juge sa vie de«scandaleuse», décide de l'envoyer en voyage vers les Indes .De retour à Paris, il s'éprend de Jeanne Duval, jeune mulâtresse, avec laquelle il connaîtra les charmes et la passion. Il est placé sous tutelle judiciaire, et connaît une vie dissolue. Il commence alors à composer plusieurs poèmes des Fleurs du mal. Critique d'art et journaliste, il défend en le Delacroix du romantisme en peinture, mais aussi Balzac. En 1848, il participe aux barricades Baudelaire fonde l'éphémère gazette Le Salut Public, qui ne va pas au-delà du deuxième numéro. Le 15 juillet 1848, paraît dans La Liberté de penser un texte d'Edgar Allan Poe traduit par Baudelaire : Révélation magnétique. À partir de cette période, Baudelaire t deviendra son traducteur attitré. Baudelaire se voit reprocher son écriture et le choix de ses sujets. Il n'est compris que par quelques-uns de ses pairs comme Armand Baschet, Barbey d’Aurevilly, Dulamon14, ou encore André Thomas... Cet engouement confidentiel contraste avec l'accueil houleux que réserve la presse au poète des Fleurs du mal. Dès la parution du recueil, en 185715, on réagit avec une extrême virulence dans les colonnes du

en relation

  • Baudelair
    1060 mots | 5 pages
  • Baudelair
    1508 mots | 7 pages
  • Un rêvé de baudelair
    681 mots | 3 pages
  • A une passante charles baudelairs
    1191 mots | 5 pages
  • L'horloge baudelaire
    472 mots | 2 pages
  • jhvdfgsdf
    559 mots | 3 pages
  • Baudelaire
    435 mots | 2 pages
  • un yoloswaggeur
    1198 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    1137 mots | 5 pages
  • Commentaire sur l'ennemi de charles baudelaire
    950 mots | 4 pages