Baudelaire - Correspondances

317 mots 2 pages
Texte 1 – « Correspondances », Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, 1857

a) Comment comprenez-vous ce poème ? Comparez vos réponses.
La nature est remplie de symboles, elle nous transmet toute une série de symbole. Mais l’homme vit dans un monde plein de signes dont il a perdu le sens (ces symboles ne sont que « de confuses paroles » pour l’homme qui passe dans cette forêts de symboles). L’homme ne peut donc pas déchiffrer tous les symboles présents dans la nature.
« Les parfums, les couleurs et les sont se répondent »  vers où Baudelaire évoque les correspondances horizontales (= celles des sensations qui communiquent par échos). C’est la phrase clé de la théorie des correspondances.
b) Relevez toutes les sensations évoquées dans ce texte. Sur quel(s) sens se fondent-elles ?
Vue : observent, regards, nuit, clarté, vert
Ouïe : paroles, échos, hautbois
Toucher : doux
Odorat : les parfums, l’encens, le musc
c) Baudelaire affirme que « la nature est un temple… » : comment comprenez-vous cette identification ?
La nature serait le lieu privilégié de la communication mystique avec le divin. Elle serait également une nouvelle voie de connaissance.
La nature est présentée comme un lieu sacré. La Nature est évoquée sous la forme du temple, lieu de communication privilégié entre notre existence et l’au-delà.
En conclusion :
Baudelaire envisage l’univers perceptible par nos sens. C’est par les sensations que l’on perçoit les choses, que l’on a accès à la réalité et que les symboles nous parviennent. Tout est « symbole » et le poète est celui dont la mission est d’employer le langage au service du mystère indicible, il doit
// Moréas (Manifeste du Symbolisme) : selon Moréas, le poème doit traduire les idées primordiales, dont les phénomènes concrets ne sont que les manifestations extérieures et superficielles, et il doit le faire à l’aide du symbole, point de jonction entre l’Idée et le monde.

en relation

  • Baudelaire correspondances
    2399 mots | 10 pages
  • Correspondances- Baudelaire
    1224 mots | 5 pages
  • "Correspondances" de baudelaire
    771 mots | 4 pages
  • Baudelaire, Correspondances
    695 mots | 3 pages
  • Correspondances baudelaire
    478 mots | 2 pages
  • Correspondance de baudelaire
    1595 mots | 7 pages
  • Correspondances Baudelaire
    648 mots | 3 pages
  • Baudelaire Correspondances
    890 mots | 4 pages
  • Les correspondances de baudelaire
    726 mots | 3 pages
  • Correspondance baudelaire
    426 mots | 2 pages