Baudelaire - les fleurs du mal

946 mots 4 pages
I - L’auteur : Charles Baudelaire

Charles Pierre Baudelaire est un poète français, né le 8 avril 1821, il fut également critique d‘art et journaliste. Il naît à Paris, d’une mère âgée de 27 ans, tandis que son père a une soixantaine d’années et ce dernier meurt alors que Baudelaire a seulement six ans. Un an plus tard, sa mère se remarie avec Jacques Aupick, et Baudelaire ne lui pardonnera jamais ce remariage.
En 1836, Baudelaire est envoyé au lycée Louis-Le-Grand, puis est renvoyé en 1839, le directeur déclare alors qu’il fut renvoyé pour avoir été insolent, alors qu’il était doué de « moyens assez remarquables mais a tout gâché par un mauvais esprit ». Il obtient son baccalauréat in extremis et son beau-père, jugeant la vie de son beau fils scandaleuse, l’envoie faire une voyage aux Indes .

De retour à Paris en 1841, il rencontre Jeanne Duval, une jeune femme métis, qui deviendra l’amour de sa vie. Sa relation avec Jeanne est très ambiguë, sa mère n’approuvait pas du tout cette union, trouvant que Jeanne profitait uniquement de l’argent de Baudelaire. En 1845, il fait une tentative de suicide pour elle et déclare qu’elle est un obstacle à son bonheur mais ils renouent en quelques années plus tard. Elle eut une influence majeure sur ses poèmes, surtout négative mais elle lui inspira également ses plus beaux poèmes. Claude Pichois dit qu’elle « opposait divinité et bestialité » et qu’elle lui apportait autant de bonheur que de malheur.

En 1857, Baudelaire écrit son premier recueil, Les Fleurs du Mal, qui connu un succès fulgurant et est maintenant considéré comme une classique de la littérature française. Il sort ensuite un autre recueil intitulé Les Epaves , puis entreprend un voyage en Belgique. Il souffre alors de pertes de connaissance et de troubles cérébraux.

Baudelaire décède à Paris le 31 août 1867 sans avoir pu terminer sa version définitive des Fleurs du Mal, sur laquelle il travailla toute sa vie. Le Spleen de Paris est édité a titre

en relation

  • Baudelaire les fleurs du mal
    30387 mots | 122 pages
  • Baudelaire, les fleurs du mal
    1207 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal, baudelaire
    1178 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal, baudelaire
    2507 mots | 11 pages
  • Les fleurs du mal de baudelaire
    2697 mots | 11 pages
  • Baudelaire "les fleurs du mal"
    2176 mots | 9 pages
  • Baudelaire les fleurs du mal
    943 mots | 4 pages
  • Baudelaire - les fleurs du mal
    1868 mots | 8 pages
  • Baudelaire, les fleurs du mal.
    739 mots | 3 pages
  • Baudelaire "Les Fleurs du Mal"
    657 mots | 3 pages