Baudelaire

607 mots 3 pages
Baudelaire

Il est né le 9 avril 1821 à Paris et mort le 31 aout 1867 à Paris également .
Son père, Joseph François Baudelaire était un homme lettré, suivant les idéaux de lumières et amateur de peinture. Il meurt en 1827, ne pouvant ainsi pas entièrement transmettre toutes ces idées a son fils.

Sa mère se remarie avec avec le commandant Aupick qui incarnent aux yeux de Charles tout ce qui fait obstacle à ce qu'il aime: sa mère, la poésie, le rêve, et la vie sans contingences.

Baudelaire mène une vie en opposition aux valeurs bourgeoises incarnées par sa mère et son beau-père. Rebelle à toute autorité, il se sera placé au lycée de Lyon, puis au lycée Louis-Le-Grand.

Lauréat du Concours Général (2ème prix de vers latins) et bachelier (1839), il s'abandonne à la vie du Quartier latin, où il se fait remarquer par son dandysme. Ses fréquentations douteuses effraient sa famille et on l'embarque pour un voyage aux Indes (1841) qui ne l'intéresse pas et qui restera d'ailleurs inachevé.

De retour de Paris, il s'éprend de Jeanne Duval, une métisse, avec laquelle il connaîtra les charmes et les amertumes de la passion.
Dandy endetté, il est placé sous tutelle judiciaire, et connaît, dès 1842, une vie misérable
Il commence alors à composer plusieurs poèmes des Fleurs du mal. Critique d'art et journaliste, il défend en Delacroix le représentant du romantisme en peinture, mais aussi Balzac
Plus tard, il partage la haine de Gustave Flaubert et de Victor Hugo pour Napoléon III, mais sans s'engager outre mesure dans son uvre bbbbbb
Les Fleurs du mal paraissent en 1857 à 500 exemplaires. Le recueil sera poursuivi en 1857 pour « offense à la morale religieuse » et « outrage à la morale publique et aux bonnes m urs ».

Six poèmes son interdit en France et Baudelaire doit réediter Les Fleur du Mal sans ces Six poèmes Les bijoux ; Le Léthé ; À celle qui est trop gaie ; Lesbos ; Femmes damnées [le premier poème]

En 1866, l'auteur réussit à publier les

en relation

  • Baudelaire
    986 mots | 4 pages
  • Baudelaire
    1584 mots | 7 pages
  • Baudelaire
    1016 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    1428 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1865 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    519 mots | 3 pages
  • Baudelaire
    1762 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    1359 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1235 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    368 mots | 2 pages