Baudelaire

368 mots 2 pages
L'école realiste : L'école réaliste est un mouvement qui se créer au XVIII mais qui sera réellement distinct partir de 1850, une fois les colères du peuple passé qui l'as alors mis sur le devant de la scène contribuant ainsi au développement du réalisme. qui sera tout d'abord contre le classicisme en accord avec le romantisme s'en s'opposera très vite également. Les réalistes ce veulent d'avoir une approche scientifique et rationnelle des faits pour les décrire platement et comme elles sont, les réalistes sont des observateur. Ce manque de sentiments leurs sera d'ailleurs souvent reproché et ce style sera souvent condamner pour le non respect des mœurs de l'époque qui choqué à ce moment la société . L'un des icônes de ce courant fut champfleury qui ecriva notamment le violon de faïence et le réalisme . Duranty critique littéraire de l'époque definirat le courant réaliste comme une protestation raisonnée de la sincérité et du travail contre le charlatanisme et la paresse .il dira égalent que c'est le moyen nécessaire pour ramener les gens a l'amour de la vérité nécessaire a cette époque. Le réalisme ne fut pas seulement un courant littéraire mais eu également une influence sur les arts plastique; les sciences etc et cela au nom des combats pour la vérité, car ils étaient alors les seuls moyen pour réveillé les esprits . Flaubert chef du mouvement réaliste ? Flaubert refuse lui même a être apparenté au réalisme bien qu'il reconnaît chercher la vérité il s'avoue aussi épris de lyrisme notamment dans certaines de ses lettres destinées a Georges Sand. Bien que s'y opposant son œuvre madame bovary sera souvent considéré comme œuvre réaliste bien que certains points y laisse voir le contraire, ce problème na d'ailleurs toujours pas été résolu. Mais il n'est pas correct de dire que Flaubert est le précurseur ou le chef du réalisme , Maupassant entre autre le dénonce en déclarant que cet auteur met la recherche du beau au dessus de celle du vrai et Flaubert renie

en relation

  • Baudelaire
    986 mots | 4 pages
  • Baudelaire
    1584 mots | 7 pages
  • Baudelaire
    1016 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    1428 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1865 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    1762 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    519 mots | 3 pages
  • Baudelaire
    1359 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1235 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    368 mots | 2 pages