Beaubourg metz

Pages: 31 (7589 mots) Publié le: 5 mars 2011
|
Le modèle de Beaubourg à Metz |
|

|

L
a création du musée Beaubourg à Metz est née d’une volonté de décentralisation de la culture. En effet, dès 1997, Jean-Jacques Aillagon, alors dirigeant du centre Pompidou-Paris, met en place une politique de diffusion « hors les murs » avec des prêts et dépôts d’œuvres dans les musées de province. Il s’agit de lutter contre l’inégalitéculturelle et de rééquilibrer l’offre culturelle entre Paris et les régions grâce à la décentralisation des musées. Avec son ouverture en 2010, deux années avant l’ouverture du Louvre II à Lens, l’antenne Beaubourg à Metz est la première expérience française de décentralisation organisée par un établissement national. L’architecture du musée a été réalisée par les architectes Shigeru Ban et Jean deGastines qui ont été retenus à l’issue d’un concours international mettant en compétition près de 160 architectes. Ces deux architectes japonais et français ont choisi de créer un bâtiment sous le signe de la transparence, de l’ouverture en utilisant des matériaux tels que le bois, le béton, le verre et le métal. Le bâtiment est d’une superficie de 10 000 m² dont 5 000 m² réservé aux expositionset adopte une forme surprenante avec un toit ondulé. Le centre qui a ouvert ses portes le 12 mai 2010 dans la ville de Metz était un projet très attendu de tous, défenseurs ou détracteurs de ce musée encore inédit en France.
Pour comprendre un peu plus cette structure nous allons voir le financement et le mode de gouvernance de ce nouveau centre pour ensuite s’intéresser au symbole quereprésente Pompidou Metz dans le nouveau paysage muséal et voir quels sont les conséquences de l’implantation d’une telle structure dans une ville de province.

Vue du parvis de nuit

A
l’image du musée Guggenheim, petit frère du célèbre musée New-Yorkais, implanté à Bilbao, la ville de Metz et la France attendent des retombées économiques etculturelles importantes. En effet il s’agit d’un véritable investissement financier, plus de 70 millions d’euros ont été investis dans la construction du bâtiment, les honoraires, le mobilier, les aménagements et autres frais annexes. Les frais de fonctionnement pour l’année 2010 représentent quand à eux pas moins de 10 millions d’euros. Et le tout est principalement financé par les collectivitéslocales. Comme le précise Antoine Fonte, adjoint à la culture « Cette extension régionale du Beaubourg parisien, avec son architecture spectaculaire, a coûté 72 millions d’euros, soit 6 500 euros du mètre carré – ce qui n’est pas cher comparé aux quelque 11 000 euros du musée du quai Branly ». Un montant qui n’est peut être pas excessif mais dont plus de la moitié a été payé par la Communautéd’agglomération de Metz Métropole, le reste étant partagé entre la Ville (1,6 million), l’État, la Région et le Département (10 millions chacun).
Et avec ses 10 millions d’euros de budget de fonctionnement prévus pour la première année dont 4,6 payés par la Communauté d’agglomération, et un soutien de 1 600 000 euros annuels annoncé tout , pour une durée de trois ans, par la Fondation de Wendel, lesMessins sont un peu inquiets pour les années à venir et on peur de devoir payer la note de ce centre flambant neuf et voir des retombées économique peut être moins importante que celle annoncées. Déjà le nombre de visiteurs attendus peut apporter quelques inquiétudes puisqu’il diverge selon le musée qui a une estimation de 250 000 visiteurs par an alors que la ville en attend elle environ400 000…L’exposition inaugurale intitulée « Chefs d’œuvres ? » qui connaît un succès important est un premier test et préfigure peut être le futur de ce musée.

L
’une des caractéristiques du musée de Metz est son architecture. La première chose sur laquelle on mise pour attirer les visiteurs n’est pas la qualité des œuvres exposées mais l’architecture. L’idée est donc de marquer visuellement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Aménagement du territoire : Beaubourg Metz
  • Beaubourg
  • Beaubourg
  • BEAUBOURG
  • Beaubourg
  • T T BEAUBOURG
  • Metz
  • Beaubourg et la bpi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !