Beaumarchais

651 mots 3 pages
Beaumarchais

I- Biographie
1- Ses débuts à la cour
2- Ses succès au théâtre
3- Sa descente

1- Ses débuts à la cour Pierre Augustin Caron né à Paris le 24 Janvier 1732 est issu d'une famille d'horlogers. Après de courtes études, il devient apprenti dans l'atelier de son père et invente un procédé d'échappement de montre en 1753. L'année suivante l'horloger de Louis XV, Lepaute tente de lui dérober son invention. L'académie des sciences lui donne gain de cause. Sa réputation le fait admettre à la cour du roi.

Cette combativité le fait remarquer de Louis XV qui l’invite à son lever, la Pompadour l’apprécie, les commandes affluent. Une maîtresse bien en cour lui obtient la charge enviée de « contrôleur de la bouche ».
Il épouse alors la dame, et, anobli, Pierre Augustin Caron devient le seigneur de Beaumarchais. Malheureusement, celle-ci meurt avant d’avoir signé le contrat de mariage : le veuf voit lui échapper une fortune.
Il devient professeur de harpe et de guitare des filles de Louis XV et obtient la charge de secrétaire du roi. Il en profite pour faire des transactions plus que douteuses. En 1764, Beaumarchais se rend en Espagne pour y effectuer la traite des Noirs.
En 1768, il épouse une riche bourgeoise, dont il aura un fils. 1770 est l’année où il écrit Deux Amis, le premier drame sérieux qui combine imbroglio commercial et paternité clandestine.

2- Ses succès au théâtre

Le Barbier de Séville est achevé en 1773. Le 23 Février 1775 a eu lieu la première représentation du Barbier de Séville est un échec complet. Il ne faut que trois jours pour que Beaumarchais coupe et réécrive la pièce, les cinq actes originaux se transforment en quatre actes : c’est le triomphe.
Avec finesse et humour, l’intrigue est simple et la réussite de la pièce tient en grande partie au personnage de Figaro, barbier à Séville, qui, reprenant du service auprès du comte Almaviva va l’aider à enlever la belle Rosine à son tuteur, Bartholo.
La pièce fut

en relation

  • Beaumarchais
    720 mots | 3 pages
  • Beaumarchais
    1146 mots | 5 pages
  • Beaumarchais
    2027 mots | 9 pages
  • Beaumarchais
    1520 mots | 7 pages
  • beaumarchais
    1246 mots | 5 pages
  • beaumarchais
    1613 mots | 7 pages
  • Beaumarchais
    459 mots | 2 pages
  • Beaumarchais
    2289 mots | 10 pages
  • Beaumarchais
    643 mots | 3 pages
  • Beaumarchais
    656 mots | 3 pages