Beckett fin de partie une tragédie de l'absurde

Pages: 5 (1029 mots) Publié le: 24 mars 2011
Chapitre 5 : Une tragédie de l'absurde.

La déconstruction de la théâtralité, du cadre spatio-temporelle, des personnages, tout concourt dans Fin de Partie pour décrire la condition de l'être humain comme absurde. Encore faut-il s'entendre sur le sens de ce terme. L'absurde au sens philosophique du terme qualifie le monde en tant qu'il n'a pas de sens. Cependant, l'absurde chez Beckett sedifférencie de l'absurde chez ses contemporains Camus et Sarthe. Pour ceux-ci, si le monde n'a pas de sens donné à l'avance, c'est que son sens est à construire par une prise de conscience de ma liberté qui doit conduire à l'action et la révolte. Rien de tel chez Beckett : l'absurdité du monde signifie l'impossibilité de toute signification et de toute action. Ils nous font donc nous interroger sur lesressorts propre de l'absurde Beckettien et pour oser un paradoxe la signification de cette absence de signification.

I- Un monde absurde.

Selon Ionesco, l'absurde se développe dans un monde coupé de ses racines religieuses ou métaphysiques. Cela signifie donc que le monde sera absurde quand Dieux sera absent et qu'il n'y aura plus aucune transcendance.

A- Un monde sans dieu.L'inexistence de dieu est en même temps exprimé dans Fin de Partie (p.74). La prière la plus importante est parodié, moqué, en même temps la non-existence de dieu est affirmé. Les références religieuses sont traitées sur le mode de dérision (p.89), le motif du déluge est reprit de manière parodique. On évoque Moïse. L'univers de Beckett, univers de la misère de l'homme sans dieux, cela renvoit à Pascal.B- Un monde sans valeur.

Chez Beckett, nous seulement les hommes ne peuvent plus compter sur Dieu mais ils ne peuvent plus compté sur les valeurs morales. Les personnages disent clairement qu'ils n'ont pas connu le bonheur (p.82/83). L'amour est décrit comme une illusion, c'est une projection du désir (p.105). L'amour, l'amitié n'existe pas, même la sexualité n'a aucune valeur. De manière plusgénéral ce sont tous les idéaux qui disparaissent. La condition humaine est décrite comme pessimiste (p.89) « Réfléchissez, vous êtes sur terre c'est sans remède ».

C- Un monde sans pensé.

Depuis l'antiquité l'homme est défini par se pensée. Chez Beckett, l'homme va perdre l'usage de la raison et de la pensé et n'être qu'un corps (p.54). L'impossibilité de pensé est lié au corps. ChezBeckett, le corporel l'emporte sur l'intellectuel. P.64 « quel penseur » devient ici une moquerie qu'use Hamm pour se moquer de Clov qui veut partir.

II- Un anti-monde.
A- Le dénouement et la nostalgie.

Le monde dans Fin de Partie d'après le cataclysme, est marqué par le manque. P.21, « plus de bouillie »; p.92 « plus de calmant ». Les seuls être vivants sont des parasites « morpions », « rats». A l'extérieur le monde est marqué par la désolation, p.23 « il n'y a plus de nature »; « tout est mortibus » p.44, « tout l'univers pu le cadavre » p.63. Hamm dans son roman évoque une catastrophe qui aurait eu lieux, p.70.

B- La haine de la filiation.

Hamm exprime réellement une haine à l'égard de ses parents, exprimée par des injures et insultes, p.21 « maudit progéniteur ». Cettehaine est si forte que Hamm va tuer sa mère Nell, p.37. Il se livre à un jeu cruel avec son père, p.75. Les relations entre Hamm et Clov sont plus complexe, p.109; Hamm exprime l'idée qu'il a recueilli un enfant pour qu'il s'occupe de lui. Hamm se comporte en tyran envers Clov. De son côté, Clov n'a aucun souvenir de son père et de son enfance. Chez les 2 personnages il y a une volonté de détruiretoute forme de vie, p.48.

C- La maitrise dérisoire.

L'opposition maître/valet est traditionnel au théâtre, on trouve cela dès le théâtre romain chez Plaute, Térence, cela va être repris dans les comédies. Avec Beckett, l'opposition maître/valet va prendre une nouvelle signification à savoir quelle va marqué l'absurdité de la condition humaine. La relation de domination va être centrale dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fin de partie, de beckett : tragédie ou comédie ?
  • Thêatre de l'absurde fin de partie
  • L'absurde dans Fin de Partie
  • L'absurde dans fin de partie
  • L'espace dans fin de partie, de beckett
  • Fin de partie samuel beckett
  • Fin de partie beckett
  • Fin de partie beckett

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !