Behaviorisme

Pages: 8 (1930 mots) Publié le: 6 janvier 2011
Unicité de l’espèce, pluralité des langues.

Le débat sur l’éventuelle existence d’une langue originelle est aujourd’hui battu en brèche. La seule unicité propre aux hominiens est celle de la faculté du langage.
Il est difficile de dater le commencement dans l’histoire du langage du moins d’une transmission jusqu’à présent. Or, l’avancée de la recherche anthropologique n’est guerrespéculative elle favorise les scénarii de la préhistoire même si les traces reléguées sont fort approximatives. C’est avec l’ère de l’homo habilis avatar de l’homme moderne et descendant de l’Australopithèque, que l’aventure et le mouvement d’expansion vont se révéler au grand jour grâce aux fouilles en Afrique de l’Est et du Sud. Ces fouilles démontrent que ces primates sont contemporains des plusanciennes industries de pierre taillée pour confectionner des outils. Les pierres travaillées ; outils taillés en bifaces ou en hachereaux accompagnés d'outils sur éclats : racloirs, grattoirs et objets encochés, qui datent de cette époque Préhistorique, sont la preuve que leurs fabricants étaient, les premiers hommes capables d’un véritable langage. Dans l’état actuel des choses l’Afrique peut êtreconsidérée comme le berceau de l’humanité. Tout cela nous ramène à se poser la question sur les particularités de l’émergence d’une espèce nouvelle ? qu’est ce qui a empêché les hominiens de se servir du langage même s’il disposaient d’une aptitude au langage ? il est probable qu’un bouleversement climatique survenu en Afrique a changé la destinée de l’être humain qui contraint de s’adapter al’hostilité du nouvel environnement devint l’homo habilis. Les particularités physionomiques (front, denture, encéphale) et la complexité des outils conçus témoignent d’un changement de représentations qui le guide à s’organiser dans des groupements sociaux pour sa survie. En effet, les fabricants de ces outils, qui suppose un enchaînement complexe de diverses opérations, ne peut que résulter d'uneintention et d'une volonté authentiques, autrement dit d'une pensée réfléchie aussi précise que les mots qui la supportent. C’est dans ce sens que la faculté du langage peut être abordée. Les traces sur le nomadisme de l’homo habilis remontent à des temps très reculés environ 1 800 000 années et l’évolution du langage et de la communication dans le sens linguistique actuel est peu probable carl’aptitude au langage en termes néo darwinien est le fruit d’action réciproque reliant des facultés innées au milieu et à l’histoire attesté par la structure complexe du néo cortex. L’ Homo habilis a commencé à développer des capacités symboliques du langage humain (capacité à forger des représentations mentales) utilisées pour la communication. Cette innovation a procuré un avantage adaptatif. Dès lors,ces premières formes de langage sont devenues des prolongements indispensables à leur existence. Ce milieu symbolique est devenu un nouveau "milieu culturel" qui s'est superposé au milieu naturel. Cet environnement symbolique a exercé une pression sélective pour le développement du cortex et des aires cérébrales dévolues aux capacités langagières. Il y aurait donc eu une évolution corrélative dulangage et du cerveau

Le divers et le mythe de l’un :
L’intime relation entre les premières migrations de l’espèce et les premiers balbutiements sur l’usage du langage s’élaborent en formation permanentes codées, spécifique à mesure que le besoin d’articuler la pensée s’impose sous forme de signes ordonnés et de sons. Ce processus s’est donc déroulé dans différents lieux et sur une très grandepériode. L’utilisation sonore pour des fins communicatives du nez et des lèvres relève d’abord de besoins nutritifs, respiratoires, défensifs et naturels. Ce canal vocal auditif (émetteur-récepteur) alors que d’autres canaux sont tout aussi disponibles et possible pour produire du sens l’a emporté sur le caractère visuel et toucher pour les raisons évoqué préalablement. L’humanité a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Behaviorisme
  • Le behaviorisme
  • Behaviorisme
  • behaviorisme
  • Béhaviorisme
  • Behaviorisme
  • Le behaviorisme
  • Behaviorisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !