Bel ami commentaire commposé 7.1

1263 mots 6 pages
Le titre
Bel ami de Maupassant , I. chapitre VII "le duel". Argumentation (commentaire composé).

Introduction :
Les héros romantiques étaient des êtres exceptionnels, héroïque et exaltés. Les héros réalistes au contraire sont des personnages ordinaires, avec leurs défauts et leurs faiblesses.
C'est le cas de Georges Duroy, héros du roman de Maupassant Bel-Ami. Ce roman paru en 1885, est un roman réaliste.
Le realisme est un mouvement litterraire et culturel du XIX° siècle où les auteurs veulent reproduirent le plus fidèlement possible la réalité, sans la modifier, sans l'embellir.
Ce roman nous décrit le milieu du journalisme à travers l'histoire d'un jeune homme rusé et séducteur qui gravira tous les échelons de la société.
Dans ce passage situé au chapitre sept de la première partie, Duroy écrit des échos à "La vie Française"
Duroy est convoqué en duel suite à des insultes publiques avec un journaliste concurant, Louis Lambremont.
La veille du duel, celui-ci panique.
Comment face au danger, le caractère peu héroïque de Duroy ressort-il ?
Nous allons voir tout d'abord comment se perçoit la montée de la peur du personnage. Nous analyseront ensuite comment le personnage glisse de l'analyse de soi à la folie.

I. La montée de la peur : a. Les manifestations physiques de sa peur. Dans ce passage, Georges Duroy est terrorisé à l'idée de se battre en duel le lendemain. Nous pouvons relever le chant lexical de l'angoisse ("sursaut";"nerveux";"pâle";"peur";"oppressé")
Nous retrouvons ce coté machinal chez celui-ci qui montre que plus rien n'est réfléchi, tout son être est paralysé à l'idée que peut être demain, à cette heure précise, il ne fera plus partie de ce monde. Cette citation le démontre ("Il se remit à marcher, répétant, d'une façon continue, machinale : "Il faut que je sois énergique, très énergique."."). Celui-ci tourne en rond, preuve d'anxiété.
Chaques gestes, chaques pensées, chaques bruits,

en relation