Beloved

502 mots 3 pages
ELLE TUE SA FILLE POUR LA PROTEGER.

Sethe, esclave noire,s'enfuie de la plantation ou elle travaille. Enceinte de sa petite dernière, Denver. Les blancs finissent par la retrouver. Elle tue une de ses filles pour lui éviter l'esclavage et toutes les choses affreuses que c'est monstres font subir à des gens sans aucune défense.

Pour assouvir leur besoins, les esclavagistes blancs traitent des hommes, leur ressemblant beaucoup, de façon indigne et cruelle. Ils humilient les noirs, nient leur humanité, les traites comme du bétail, « un bois d'ébène » était un statut plus animal que humain désignant les esclaves noires. Vous croyez, que vous avez tout les droits ? Non. Vous croyez que vous avez le droit de déshumanisé quelqu'un ? Non. Vous croyez avoir le droit de salir des êtres avec un cœur comme vous le faites ? Non ! Un Homme naît libre et égale aux autres et doit le rester toute sa vie, l'avis des blancs ne doit pas être pris en compte. Ce n'est pas eux les maîtres du monde, la seule autorité à respecter est celle de dieu, or cette pratique est immorale, contre la religion, les lois naturelles, et tous les droits de la nature humaine. Dieu n'apprécie surement pas cette traite infâme des noirs et les blancs le payeront tôt ou tard. Regardez ce que cette pauvre femme à du faire, subir pour que sa fille ne connaissent pas l'atrocité des blancs. Elle ne voulait pas que sa fille sois battue, mutilée, brûlée, violée. Elle ne voulait pas que le peu de pureté qu'il lui restait sois sali par le crime de gens rendu fou par le pouvoir. C'est une honte, un scandale de devoir en arrive là par amour. Des familles noires en arrivent même à vendre leurs enfants pour gagner ne serait qu'un tout petit peu d'argent, évidemment ce sont les esclavagistes qui manipulent ainsi les familles. De plus en faisant cela, ils ne peuvent pas vraiment être accusé de quoi que ce soit, la mère à choisit de vendre son enfant, elle n'a en rien était obligé. Cependant, la valeur d'un

en relation

  • Beloved
    758 mots | 4 pages
  • Beloved
    14505 mots | 59 pages
  • Beloved
    880 mots | 4 pages
  • Beloved
    10014 mots | 41 pages
  • Résumé de beloved
    618 mots | 3 pages
  • Beloved résumé
    1675 mots | 7 pages
  • Beloved de toni morrison
    522 mots | 3 pages
  • Résumé beloved de t. morrisson
    1094 mots | 5 pages
  • Commentaire - beloved, toni morrison
    1848 mots | 8 pages
  • Commentaire de littérature comparée beloved
    2382 mots | 10 pages