Benchmarking

10489 mots 42 pages
SOMMAIRE PAGES
REMERCIEMENTS ………………………………………….......

INTRODUCTION……………………………………………..…..

I. LE CADRE THEORIQUE DU BENCHMARKING……….

A. Présentation du benchmarking…………………………….

1- Définition du benchmarking………………………….………… 2- Objectifs du benchmarking……..………………………….………..... 3- Typologie du benchmarking….………………………….…………...

B. Conditions et sources d’efficacité du benchmarking……..

1- Condition du succès d’une démarche benchmarking…...……………... 2- Sources d’information pour être plus efficace…..…..………………… 3- Benchmarking : notion de veille………..……………………………...

C. Le benchmarking privé et le benchmarking public……...

1- Le benchmarking privé………………………………………………... 2- Le benchmarking public ……………...………………………………. 3- Cas concrets …………………………...………………………………

II. AVANTAGES ET LIMLITES DU BENCHMARKING……………

A. Avantages………………………………………………….........

1. Avantages du benchmarking pour l’entreprise………..……………. 2. Avantages du benchmarking pour les clients………………………

B. Limites……………………………………………………………

1. Limites du benchmarking pour l’entreprise………..……………… 2. Limites du benchmarking pour les clients…………………………

C. Étude de cas……………………………………………………...

CONCLUSION GENERALE ……………………………………. GLOSSAIRE…………………………………………………………………………..…
ANNEXES………………………………………………...……….
BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE…...…………………………………………......

[pic]

I- AUTOUR DU BENCHMARKING

La notion du benchmarking « appelé aussi étalonnage ou parangonnage » est une pratique récente qui s’est avérée très bénéfique pour les entreprises désirant s’aligner où devancer la concurrence .Cette pratique est devenue indispensable dans un contexte de mondialisation caractérisé par une concurrence acharnée.
Les

en relation

  • Benchmarking
    2494 mots | 10 pages
  • Benchmarking
    1634 mots | 7 pages
  • Le benchmarking
    7514 mots | 31 pages
  • Le benchmarking
    7929 mots | 32 pages
  • Benchmarking
    9276 mots | 38 pages
  • Benchmarking
    2377 mots | 10 pages
  • benchmarking
    1200 mots | 5 pages
  • Le benchmarking
    603 mots | 3 pages
  • Benchmarking
    11276 mots | 46 pages
  • Benchmarking
    21116 mots | 85 pages