Benchmarking

798 mots 4 pages
6 Benchmarking et Best Practice
Source : A. Evans, "Why you should Benchmark - Your Way to Business Best Practice" , Benchmarking Link-Up Australia, http://www.ozemail.com.au, 1998
Définitions
Le terme provient du mot anglais " benchmarks " signifiant " repères, jalons ". Il est employé par les géomètres pour signifier " jalonner le meilleur parcours d'une route ". Par extension, le terme a été appliqué au monde de l'entreprise dans le sens de " jalonner le progrès " : il s'agit de se fixer des objectifs balisés sur le long terme afin de devenir à son tour une référence.
Une traduction parfois utilisée en français est : " étalonnage concurrentiel "
Le "benchmark" est l'étalon de mesure auquel on se réfère, tandis que le "benchmarking" désigne le processus de recherche de cet étalon, qui conditionne l'amélioration des performances
Le benchmarking est un formidable levier d'innovation dans l'entreprise. C'est à la fois une méthode d'analyse permettant de s'étalonner en s'inspirant des meilleurs points, et à la fois un état d'esprit, un style de management. Le benchmarking peut s'effectuer en interne entres les services, ou les entités ; comme en externe, avec ses différents fournisseurs, distributeurs, concurrents, produits du marché.
Le principe est de comparer différents critères objectifs ou subjectifs, mais du moins quantifiables avec des règles que l'on peut établir afin d'avoir les mêmes systèmes d'analyse entre les différents membres qui auront à réaliser le benchmark. Le but étant de déterminer les critères sur lesquels ont a pas besoin d'investir car on les satisfait mieux que les autres, ainsi que ceux sur lesquels un travail d'amélioration est nécessaire pour arriver à l'optimum.
"Le benchmarking est un processus continu et systématique d'évaluation des produits, des services et des méthodes par rapport à ceux des concurrents les plus sérieux et des entreprises reconnues comme leaders, dans le but de les améliorer."
(David Kearns, ex-président et

en relation

  • Benchmarking
    1634 mots | 7 pages
  • Benchmarking
    2494 mots | 10 pages
  • Le benchmarking
    7514 mots | 31 pages
  • Le benchmarking
    7929 mots | 32 pages
  • Benchmarking
    9276 mots | 38 pages
  • Benchmarking
    2377 mots | 10 pages
  • benchmarking
    1200 mots | 5 pages
  • Le benchmarking
    603 mots | 3 pages
  • Benchmarking
    7525 mots | 31 pages
  • Benchmarking
    11276 mots | 46 pages