Bengourion

330 mots 2 pages
A- Présentation de la source et contexte de production

1. À propos de l’auteur
Né le 16 octobre 1896 à Plonsk et mort en novembre 1973 à Sdé Boker, il fut : « le véritable fondateur de l’État d’Israël ». À quatorze ans, il fut le fondateur de l’association Ezra. M. Gruen s’établit en 1904 à Varsovie où il deviendra un orateur important du : « Parti Poalei Tzion (ouvriers de Sion) ». David Gruen affirme que la vrai révolution juifs doit être nationale avec l’idéologie de fonder une nation sur la terre de leurs ancêtres. Partant de cette idéologie, il décida en août 1906 de partir vers la Palestine. De là, intéressé au politique, il contribua à la fondation du Poalei Tzion palestinien. Il change de nom pour s’appeler Ben Gourion. Par la suite il se met au travail pour construire un État juif. En 1930 il réussit à unifier les différents groupuscules socialistes avec la constitution du Mapaï. Par après, il dirigera l’organisation la Histadrout. En 1935, il devient le président de l’exécutif de l’agence juive. Enfin le 14 mai 1948, il proclame la création d’un État juif souverain et il devient Premier ministre et ministre de la Défense. Il restera à la tête de l’Israël jusqu’à juin 1963 avec une retraite temporaire en 1954-1955. Il fond le Rafi, un parti qui n’obtiendra pas de succès aux élections de 1965 juste avant de se retirer de la politique. Il rédige la proclamation à titre de président de l’agence juive et future Premier ministre au nom du peuple juif Ben Gourion proclame dans une assemblée solennelle la création de l’Israël. L’auteur est un témoin direct des évènements, car il est présent en lors de la proclamation et il la rédige. Il a des intérêts politique et idéologique à vouloir devenir président, créer un État et idéologiquement vouloir retourner à la terre de ces ancêtres en créant l’État d’Israël.

2. À propos du document
Le document est une source primaire, publique et même

en relation

  • Le conflit au moyen orient
    1630 mots | 7 pages
  • La Palestine sous mandat
    3242 mots | 13 pages
  • Les falachas
    7323 mots | 30 pages
  • Envirennement et progres
    8371 mots | 34 pages
  • Relation internationales
    21892 mots | 88 pages
  • Relations internationales
    23984 mots | 96 pages
  • Eu et moyen orient
    24856 mots | 100 pages
  • Relation international
    33131 mots | 133 pages