Benjamin constant

1109 mots 5 pages
Benjamin Constant (1767-1830)

Biographie
Né à Lausanne en 1767 et mort à Paris en 1830, Benjamin Constant est un écrivain et homme politique franco suisse. C’est le principal théoricien du libéralisme durant la Restauration.
Dans sa jeunesse, B. Constant a beaucoup voyagé, notamment en Angleterre, en Allemagne, en Suisse et en France. En 1794, il rencontre Mme de Staël, qui est écrivaine et animatrice du cercle de Coppet, un des principaux foyers du libéralisme anti- napoléonien.
Favorable à la Révolution française, B. Constant est opposé à la monarchisation du régime imposée par Napoléon Bonaparte après le coup d’Etat du 18 brumaire (en 1799). Il est pourtant nommé cette même année membre du Tribunat par NB et va participer à la rédaction du Code Civil. Mais B. Constant apparait comme le leader de l’opposition ; il est donc éliminé du Tribunat en 1802 et doit se réfugier en Allemagne.
Mais durant la période des Cent Jours en 1815, Constant va se rallier à Napoléon. Nommé au Conseil d’Etat, il participe à la rédaction de l’Acte additionnel. Il formule également sa théorie du régime parlementaire dans son œuvre Principes de politiques applicables à tous les gouvernements représentatifs. En 1816, il publie Adolphe, son roman le plus connu.
Sous la seconde Restauration, il est élu Député et prononce son célèbre discours De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes dans lequel il oppose deux conceptions différentes de la liberté.
Favorable à la Monarchie de Juillet, B. Constant est nommé en 1830 président de la commission chargée de réformer le Conseil d’Etat, mais meurt avant d’avoir mené sa tâche à bien.

Sa Théorie
Pour les auteurs libéraux du 18ème siècle, l’individu doit être protégé à la fois de l’Etat et des masses. Pour ce faire, il faut trouver les mécanismes institutionnels capables de parer ce double danger. Benjamin Constant considère que l’application de certains procédés institutionnels permet de soustraire l’individu du

en relation

  • Benjamin constant
    382 mots | 2 pages
  • Benjamin constant
    1003 mots | 5 pages
  • Benjamin constant
    7744 mots | 31 pages
  • Benjamin constant
    388 mots | 2 pages
  • Benjamin constant
    313 mots | 2 pages
  • constant benjamin
    1805 mots | 8 pages
  • Benjamin Constant
    3333 mots | 14 pages
  • Benjamin Constant
    6832 mots | 28 pages
  • Benjamin constant
    3861 mots | 16 pages
  • Adolphe (benjamin constant)
    3446 mots | 14 pages