Benjamin franklin

Pages: 10 (2406 mots) Publié le: 12 juillet 2013
BENJAMIN FRANKLIN



[pic]



1706-1790




Imprimeur, homme d'affaire, scientifique, diplomate, inventeur



[pic]











I - NAISSANCE ET ENFANCE


Lieu et date de naissance : né et baptisé à Boston dans le Massachusetts le 6 janvier 1706.


Lieu et date de décès : mort à Philadelphie le 17 avril 1790 à l’âge de 84 ans, suite à une pleurésie(inflammation de la plèvre) et d’une lithiase vésicale (calculs dans la vessie).


Milieu familiale : Dernier né d'une fratrie de 17 enfants, au sein d'une famille modeste, puritaine, et conformiste. Benjamin Franklin est le fils de Josiah Franklin (1657-1745), immigrant anglais né à Ecton. Son père était teinturier en soieries, mais il dut abandonner ce métier de luxe pour la fabrication du savon etde la chandelle. Abiah Folger, sa mère, est issue d'une famille puritaine à Nantucket (1667-1762) et a été une mère au foyer très attentionnée.


Lieu de vie : B. Franklin a vécu à Boston jusqu’à ses 17 ans, puis New York et à Philadelphie.






[pic] [pic]


Josiah Franklin (1657-1745) Abiah Folger Franklin(1667 - 1752)






[pic]

Maison natale de BenjaminFranklin (Boston).

II - PARCOURS SCOLAIRE ET PROFESSIONNEL



1714 : Le jeune Benjamin est inscrit pour la première fois à l'école à l'âge de 8
ans, à la "South Grammar School" de Boston. Il annonce des goûts si prononcés
pour les études, que son père pensait en faire un pasteur mais il ne put continuer
dans cet établissement en raison des faibles revenus de sa famille.1715/1716 : Il fut alors envoyé jusqu'à l'âge de dix ans dans une école d'écriture et d'arithmétique pour suivre sa seconde et dernière année de scolarité formelle, la George Brownell’s English school. Son père le rappela à l'âge de dix ans, où il commença à travailler très tôt dans son magasin, artisan en bougies et savons. Cependant, cette activité était loin de le satisfaire. Il découvrit de nombreuxmétiers comme maçon, tonnelier, chaudronnier ce qui lui permit d'acquérir de nombreuses compétences qui se révéleront utiles plus tard dans ses travaux scientifiques. Il travailla ensuite quelque temps avec son père, puis essaya la coutellerie avec son cousin Samuel.


1717 : Nageur passionné, il invente une sorte de palme.


1718 : à 12 ans Benjamin rentre comme apprenti imprimeur chez sondemi-frère James. Franklin entre dans le vaste monde de la littérature et de la philosophie. Les rencontres avec les clients de l'imprimerie lui ouvrirent les portes de nombreuses bibliothèques. Il commence là sa première collection de livres et écrit une ballade. Il devient un des imprimeurs et éditeurs les plus influents dans les colonies.


1723 : Benjamin âgé de 16 ans rédige ses premiersarticles pour le New England Courant, journal tenu par son frère, James. Ses textes connaissent immédiatement un grand succès auprès du public. Travailleur et déterminé, il quitte Boston pour New York, mais ne trouve pas d’emploi. Il se rend finalement à Philadelphie et travaille comme imprimeur-assistant chez son cousin Samuel.


1724 : Il part en Angleterre pour des fonds qu’il n’obtiendrapas. Il trouve un travail dans un bureau d’imprimerie ainsi que comme maitre nageur.


1728 : Il transporte son imprimerie à Burlington où il imprime le papier monnaie du New Jersey.


1729 : Il fonde sa propre imprimerie "la Gazette de Pennsylvanie". Ceci lui permet de publier régulièrement des chroniques et des éditoriaux qui en font bientôt le quotidien le plus lu de l'Amériquecolonial.


1731 : Il fonde la première bibliothèque municipale (La bibliothèque était accessible à tous contre une modique souscription annuelle).


1732 : il publie un almanach sous le nom de Richard Saunders (un astrologue britannique durant 25 ans, sous le nom de l'”Almanach du pauvre Richard” ("Poor Richard's Almanack"). Il apprend aussi plusieurs langues étrangères parmi lesquelles...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Benjamin franklin
  • Le Chemin De La Fortune Benjamin Franklin
  • Biographie de benjamin franklin
  • « L’oisiveté est comme la rouille ; elle use plus que le travail. » benjamin franklin
  • Franklin
  • Benjamin
  • benjamin
  • benjamin

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !